Mialy Rajoelina : « Je suis prête à combattre les violences perpétrées envers les femmes »

Jacaranda
La Première Dame prête à soutenir les femmes dans leur combat contre l’injustice et la violence.

L’égalité des sexes et l’autonomisation restent primordiales pour les femmes. De ce fait, il faudrait surmonter des obstacles pour atteindre ces buts. Le rôle de l’Etat s’avère ainsi important dans ce cas.

La  célébration de la journée internationale des femmes s’est tenue, hier, à Mahajanga. Une cérémonie placée sous l’égide de la Première Dame, Mialy Rajoelina, avec comme thème, « droits et devoirs citoyens pour le processus de développement ». La cérémonie qui a eu lieu au stade municipal d’Alexis Rabemananjara, haut en couleur, a débuté par un carnaval des femmes issues des 22 régions du pays. D’autres associations en provenance des Faritra mais surtout de la  Cité des Fleurs ont également pris part à cette manifestation. Comme à l’accoutumée, différents discours ont été prononcés, au cours de cette célébration. Ainsi, lors de son intervention, la Première Dame a déclaré « je suis prête à combattre les violences perpétrées envers les femmes ». Et d’enchaîner que « les femmes malgaches ne méritent pas de souffrir. Elles ont le droit de voter, d’avoir accès à l’éducation et à la santé ».

Expériences. La fondatrice de l’association « Fitia » pense, en outre, que les femmes devraient avoir leur place au soleil. De ce fait, il s’avère nécessaire qu’elles se battent contre la discrimination et les violences et ne se laissaient pas faire. La Première Dame estime ainsi que l’Etat devrait assumer ses responsabilités notamment par rapport aux  violences subies par les descendantes d’Eve. Mialy Rajoelina reste d’ailleurs convaincue que ces dernières  ont un rôle à jouer quant au développement du pays. Il s’agit de la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. Il est donc indispensable que leurs idées et leurs expériences interviennent également dans la conception et la mise en œuvre de la société de demain. Notons que cette célébration a vu la présence des femmes ministres, en général, del’ambassadeur de Chine et des représentants des partenaires techniques et financiers, ainsi que des sénateurs et des anciens députés.

Témoignages. La journée d’hier a été aussi marquée par le lancement du projet méthanol à Madagascar avec notamment l’ouverture du premier point de vente. Parmi les bénéficiaires de ce point de vente, 500 femmes ont subi des actes de violence. Et pour couronner le tout, la journée internationale des femmes a été clôturée par la présentation du concept de la conférence « Viavy mahavita azy » qui s’est tenue au gymnase municipal de Mahajanga. Placée sous la houlette de la présidente de l’association « Fitia ». Cette partie a vu les témoignages de quatre femmes qui à force d’abnégation et de conviction ont réussi à  améliorer leurs conditions de vie.Par ailleurs, un concours a été organisé dans les 22 régions portant sur l’artisanat, l’agriculture et l’agro-alimentaire. A cet effet, les premiers dans chaque secteur ont été primés, et ce, pour motiver les femmes à avoir un esprit d’initiative. Des dispositions qui ont été largement ovationnées par l’assistance. Et ce n’est que partie remise.

Dominique R.

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. Voilà une exemple d’une Femme d’un Président de la république (Première Dame digne de ce nom ) pas comme certaines!: Prenons exemples! On vous soutiens jusqu’au bout et continuer !

  2. tout le monde a bien vu que la première dame mialy rajoelina se comporte bien comme un vrai femme d’état, elle est comme référence pour toutes les femmes par rapport à ses actes et action d’aide de la société.il n’y pas de développement, sans la promotion de la femme

  3. Randrarol ….pfff hita mihitsy hoe be fialonana b nareo tsy itako mihitsy hoe inona ny problème zao ,mafinaritr fahadavatena satria dia maro tokoa ny vehivavy iarana herin setra eto @ tsika !misaotr anao izay Mialy rajoelina

  4. Excusez-moi,mais à mon humble avis,même taxé de coservateur, mais un tel acoutrement, à mon avis, n’est pas digne d’une première dame et de surcroit une catholque,une religion dite SOURCE. Imitez au moins en acoutrement les fidèles du fam du pasteur mailhol. Meva kokoa ny mitafy lamba na ho lafo vidy be aza.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.