« Samy Malagasy Mifanome Tanana » : « L’État doit redéfinir les priorités »

Jacaranda
La plateforme « Samy Malagasy Mifanome Tanana » exhorte les citoyens à voter et à voter à bon escient pour les prochaines élections.

En un mois et demi, est-ce que nous sommes à même de juger si le gouvernement actuel est efficace ? Selon la plateforme “Samy Malagasy Mifanome Tanana”, la réponse est négative dans la mesure où cette « brève » période ne permet pas du tout d’évaluer l’efficacité et le succès dudit gouvernement. Et ce ne sont pas les raisons qui font défaut, entre autres, la nomination latente des gouverneurs des régions, la mise en place tardive des organigrammes de et dans la plupart des ministères, ou encore les législatives qui ne se tiennent que le 27  mai prochain. Et justement, les interventions de Pascal Rasaony – le président de cette plateforme et de ses pairs – trouvent toute leur opportunité dans le contexte qui prévaut actuellement dans le pays, en l’occurrence, la naissance des divers foyers de tension au sein des universités publiques, de la Jirama et de la Police nationale. En somme, l’heure n’est pas encore aux « condamnations ».

Redevabilité. Dans cette optique, la plateforme “Samy Malagasy Mifanome Tanana” estime, dans un communiqué en date du 8  mars dernier, que « le fait de critiquer sans avancer des solutions est un énorme  problème typique chez les Malgaches ». Pour ne pas « ressembler » aux éternels insatisfaits, la plateforme avance des solutions aux autorités. Il s’agit, au préalable, de redéfinir les priorités dans chaque secteur : l’adduction d’eau potable pour que le cas des « bidons jaunes » ne se reproduise plus, la mise en place d’un système adéquat pour prévenir les différentes épidémies telles que la rougeole. Ce n’est pas tout. L’instauration d’un climat d’apaisement entre les étudiants et les enseignants dans les universités est également une priorité au niveau de l’enseignement supérieur. Par ailleurs, et selon toujours la plateforme “Samy Malagasy Mifanome Tanana”, les autorités doivent toujours faire preuve de respect des lois et règlements en vigueur, mettre en avant la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, prouver la redevabilité et être déterminées restaurer l’État de droit.

Recueillis par Aina Bovel

Telma Fibre Vibe

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. C’est bien vrai que en un moi et demi on ne peut pas juger l’efficacité du gouvernement actuel ! Mais n’oublions pas qu’il en fait un bon travail durant tout des 1 moi et demi! Nul des anciens gouvernements n’a pas pu exécuter ce qu’il a fait il faut juste qu’il continue et ne laisse pas se rabaisser par les gens qui ne sait rien faire que critiquer !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.