Affaire Villa Elizabeth : Trois personnes placées sous mandat de dépôt

Jacaranda

A un certain temps, l’affaire villa Elizabeth a défrayé la chronique. De hauts responsables étatiques ont été cités, à cette occasion. Actuellement l’affaire est bouclée au niveau du Bianco qui a transmis les dossiers au   Pôle Anti -Corruption. Selon un communiqué émanant de Bianco, vers la fin de l’année 2017, la Branche du Bianco d’Antananarivo a été saisie de plusieurs doléances concernant la cession de la Villa Elisabeth sise à Ivandry, qui aurait été entachée de multiples faits de corruption entre plusieurs responsables publics de l’époque avec un promoteur immobilier bien connu, qui aurait acquis illicitement ledit domaine.

Fuite. Le promoteur immobilier qui a fait l’objet de plusieurs mandats d’arrêt et d’avis de recherche, du fait de sa volonté de se soustraire à la justice, n’a pas pu être présenté devant le magistrat. Malgré sa fuite, les enquêteurs du Bianco ont pu clôturer le dossier à leur niveau et ont présenté toutes les autres personnes impliquées dans cette affaire auprès du parquet du Pôle Anti Corruption, hier. Faut-il rappeler que la propriété « Saint Antoine IV » sur laquelle est  bâtie la « Villa Elisabeth » est un domaine privé de l’Etat et que par conséquent il est strictement interdit de la céder de quelles manières que ce soit. Cela n’a apparemment pas découragé ces hauts responsables et hommes d’affaires avides d’argent facile d’accomplir leur méfait au vu et au su de tout le monde.

Investigations. La transaction suspecte aurait été signée entre le Vice Premier Ministre chargé de l’aménagement du territoire  de l’époque et le gérant de la Société Madaterrain au début de l’année 2014. Suite à de nombreuses investigations, les enquêtes du Bianco ont été clôturées et quatre personnes sont impliquées dans cette affaire notamment l’ancien Vice Premier Ministre en question, un ancien Directeur Général des Services Fonciers, un autre employé des services fonciers et le promoteur immobilier qui est en fuite depuis maintenant plus de deux ans. Aux dernières nouvelles, trois personnes ont été placées sous mandat de dépôt. Il s’agit de l’ancien DG des services fonciers, du conservateur et d’un autre employé des Domaines.

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. A mon humble avis,le service des domaines ne fait que transcrire l’acte de vente qui lui a été remis,à moins que c’est le service des domaines qui soit le signataire de l’acte de vente?

  2. la villa Élisabeth, résident l’ancien président de Madagascar zafy Albert appartient à l’état. donc la tentative de sa vente par une personnes n’est pas acceptable, c’est de la corruption. on ne peut plus accepter et garder le bras croisé face à l’impunité à Madagascar , c’est l’une de la pauvreté de notre pays

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.