TIM : Olga Ramalason, nouvelle SG

Marc Ravalomanana a présenté hier à la presse la nouvelle SG du TIM.

La sénatrice Olga Ramalason vient d’être nommée secrétaire générale du « Tiako I Madagasikara ».

Le bureau politique du TIM vient de nommer celle qui succède à Olivier Donat Andriamahefamparany au poste de secrétaire général. Il s’agit d’Olga Ramalason. Elle a été présentée officiellement hier à la presse par Marc Ravalomanana au QG du parti à Bel’Air. « Olga Ramalason assure les fonctions de secrétaire général du TIM jusqu’à la tenue du nouveau congrès du parti. », a annoncé le président national du TIM. Marc Ravalomanana de rajouter : « La nomination d’Olga Ramalason intervient au moment où l’on se prépare aux Législatives du 27 mai auxquelles le TIM présentent 109 candidats. » A ce propos, la déclaration de la nouvelle secrétaire générale du TIM a été claire : « Ma principale mission consiste à coordonner la mise en œuvre de nos stratégies dans l’objectif de faire élire nos candidats aux prochaines Législatives. » Visiblement, la nomination d’Olga Ramalason s’inscrit dans le cadre de la restructuration du « Tiako I Madagasikara » après les Présidentielles de 2018. A rappeler qu’Olivier Donat Andriamahefamparany a été élu secrétaire général du TIM lors du congrès national des 22 et 23 mai 2015. Il a remis sa démission le 06 février 2019.

Femme d’expérience. Olga Ramalason n’est pas une nouvelle figure pour le microcosme politique en général et pour les militants du TIM en particulier. Pour ceux ou celles qui la connaissent, c’est une femme d’expérience. Titulaire de diplôme d’ingéniorat en Agro-alimentaire, le désormais numéro deux du TIM a servi dans le secteur avant de basculer dans la politique. Elle a été élue maire d’Antsirabe, deuxième grande ville de Madagascar. Dans le gouvernement de consensus du Premier ministre Omer Beriziky, Olga Ramalason a fait partie des ministres qui y ont représenté la mouvance Ravalomanana. Elle y a occupé le poste de ministre du Commerce. Actuellement, elle siège à Anosikely en tant que sénateur du parti TIM. Pour bon nombre d’observateurs, Olga Ramalason fait partie de ceux qui restent jusqu’à présent fidèle à Marc Ravalomanana. « Je vous assure, Olga Ramalason va travailler dur pour faire gagner les candidats du TIM aux prochaines Législatives. », a déclaré hier Marc Ravalomanana.

Silence. Pour une journaliste étrangère qui a été présente à la conférence de presse donnée hier par le TIM à son QG à Bel’Air, Marc Ravalomanana a brillé par son silence depuis les présidentielles de 2018. En s’exprimant sur ce constat, le président national du TIM de répondre : « Le silence est aussi une stratégie. » Une réponse concise et claire mais qui suscite des curiosités sur la personnalité d’un candidat finaliste qui a accepté de se plier au verdict de la HCC sur le second tour de la dernière élection présidentielle.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Notre nouveau Président ne met pas le tueur RAVALO en prison …. en aurait t’il peur ?
    maintenant …Il doit y avoir une justice dans notre beau pays …. une justice pour tous…
    ce vieux criminel doit être puni pour tous les meurtres qu’il à commis … pour tous les malgaches qu’il a injustement jetés en prisons ….. ses concurrents … ses détracteurs ….pour tous ceux qu’il à spoliés …dépouillés de leurs biens …. un usurpateur sans aucun scrupule … et qui n’avait qu’une ambition … le profit.. son immense profit au détriment de tout un peuple qu’i a traîné dans la misère et dans la souffrance pour obtenir sa richesse …..
    une honte pour notre pays de voir ce condamné se pavaner librement après tant de crimes et de meurtres calculés et commandités …
    notre nouveau président est jeune, beau et fort … et respectueux de la constitution (c’est pour celà qu’il est notre président)
    unissons nous pour mettre ce vieux ravalomonette en tôle … et surtout n’ayez plus de crainte de le nommer et de le citer

    # 26 mars à 10:29 | sakalava (#9382)

Poster un commentaire