« Loharano » : Le premier projet d’engagement de la diaspora malgache  

Jacaranda

«Loharano ». C’est le projet lancé par le ministère des Affaires Etrangères (MAE), avec le concours du ministère de la Communication et de la Culture (MCC) et l’Organisation Internationale des Migrations (OIM), afin d’engager, d’une manière générale, la diaspora malgache  au développement économique de Madagascar. Le projet a été lancé, hier, au MAE Anosy. Faut-il préciser que « Loharano » met en relief le volontariat de la diaspora malgache  issue de la France, du Bénélux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), de la Suisse, des Etats-Unis et du Canada. Une première pour Madagascar et sa diaspora. Pour commencer, 15 volontaires Malgaches de la diaspora vont être sélectionnés suivant les critères établis et ayant rempli, avant le 6 Mai prochain, le formulaire de candidature, disponible à l’adresse mail : LOHARANO@iom.int. Une fois sélectionnés, ces jeunes Malgaches (de 20 à 35 ans) arriveront sur le territoire malgache, à partir du mois de Juillet et repartiront à la fin du mois de Septembre.

Développement communautaire. Pour ce projet pilote, les jeunes volontaires de la diaspora réaliseront des actions ayant trait au développement communautaire et seront répartis dans cinq communes déjà identifiées. A Manjakandriana, par exemple, il s’agira surtout de l’accompagnement dans le domaine de l’éducation, de l’informatique, de l’élevage, des langues et de l’artisanat. Au Carion, il sera question d’accompagner dans le domaine sanitaire, des langues et de l’artisanat. A Sambaina, les jeunes s’impliqueront beaucoup plus dans l’informatique. A Mantasoa, les travaux auront trait à la construction d’infrastructures rurales et l’éducation des jeunes. Pour le cas de Talata Volonondry, les activités restent à définir. Notons que toutes ces activités seront coordonnées par un comité de pilotage.

Echange et partage. Par ailleurs, elles (ces activités) seront réalisées dans le cadre des principaux objectifs du projet, en l’occurrence, faire participer les jeunes de la diaspora malgache à diverses actions pour le développement local, en collaboration avec les communes rurales d’interventions ; impliquer les talents et expériences des jeunes de la diaspora malgache dans les multiples activités sectorielles de soutien au développement au niveau local et faire partager une expérience du volontariat et créer un espace d’échanges entre les volontaires issus de la diaspora et les volontaires communautaires avec les communautés locales. Durant leur séjour et la réalisation des travaux, les jeunes volontaires de la diaspora partageront les mêmes toits que les habitants de ces communes identifiées. Une belle initiative qui pourrait porter ses fruits, surtout si c’est avec l’implication de ces, approximativement, 75.000 à 200.000 Malgaches expatriés.

Aina Bovel

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. · Edit

    Je loue l’initiative du MAE.Bravo! Je continue en malgache.Sosokevita hoany diaspora: »saosy »hihi(vola) no hozatry ny fiainana.Manokatra kaonty ny MAE dia mandrotsaka izay fohiny ny tsirairay (manomboka 1euro,ny +tsy ferana) X par nbre des gasy aty ivelany = 000000000 ariary maro2 an.Hanampiana ny sekoly ambanivohitra eran’i M/kara.ary omena ny 6faritany,d ry zareo indray no mitsinjara erany fkt ambanivohitra…ets ets.. sa? Tsy manakana ny « initiatives » na sosokevitra sasany io.Ny tanjona dia MADAGASIKARA MANDROSO.

  2. Tout à fait d’accord avec les remarques de Ratovo, la vision de ce mae n’ira pas au-delà de ses haies de jardin.
    Alors que des besoins cruciaux se font sentir dans des lieux reculés du pays et se trouvant loin de son fief.
    Ce n’est autre qu’une initiative à très courte vue. On ne fait pas avancer le pays avec cette méthode d’égoïsme

  3. Une initiative à première vue sectaire rien d’étonnant avec une ministre de la communication clivante . Madagascar n’est pas l’ IMERINA et en plus ça renvoie une image négative au projet . A moins que c’est une exigence conformiste de ces volontaires . L’unité nationale se construit chaque jour .

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.