« Toky nomena » : Des balises pour le parlement

Jacaranda
« Toky nomena » propose des balises pour le parlement.

Le comité paritaire pour la charte dénommée « Toky nomena » a vu le jour. Les douze entités qui la composent estiment qu’il faut poursuivre tous les efforts pour qu’il y ait des élections propres et apaisées, dans le cadre des élections législatives dont le scrutin aura lieu le 27 mai 2019.

« Toky nomena » pense qu’il est vital de mettre des balises si nous avons la volonté d’opérer un changement en bien quant aux pratiques au Parlement : nous savons qu’il y a eu trop de dérives pendant la législature précédente (2014-2019) qui ont apporté la honte dans le pays.

Le Comité a fait ce constat en ayant fait un état des lieux sur le travail et le comportement montrés par les 151 députés pendant cette période où la recherche de l’intérêt et de la dignité de la population n’ont pas été clairement palpables. Ce constat vient s’ajouter à la piètre opinion que les citoyens effarés par autant d’irresponsabilité ont émise entre eux, sur les réseaux sociaux, répercutée par la presse écrite et audiovisuelle.

Dignité. Par conséquent, le comité a de nouveau élaboré une Charte appelée Toky Nomena (ou « Parole donnée ») dont l’objectif est de restaurer la dignité des élus au sein du Parlement. Il tient ainsi à porter, à travers cette Charte, à la connaissance des 803 candidats qui visent les 151 postes de députés par ce communiqué. De même, le Comité en informe les citoyens, électeurs ou non, car ils constituent la raison d’être du mandat du député, qui est d’élaborer les lois, contrôler l’Exécutif, évaluer les politiques publiques, et ces trois volets seulement, selon l’article 68 de la Constitution.

Comportements corrects. La structure du « Toky Nomena » est similaire à celle de la Charte élaborée pendant les élections présidentielles. Il en a été ainsi décidé « ont été répertoriés les normes et les comportements corrects et méritoires, représentant les engagements et qui sont au nombre total de 29, déployés sur les 4 étapes suivantes : avant le scrutin, pendant le scrutin, après le scrutin), et les engagements du candidat élu. Le fait pour un(e) candidat(e) d’adhérer à ces normes et comportements à respecter pendant ces étapes devrait prouver qu’il / elle sera un(e) député digne, prêt(e), bien intentionné(e), courageux(se) ». Il a été d’ailleurs adopté l’adhésion par signature au Toky Nomena par les candidat(e)s.

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.