Eddy Ramanirabahoaka membre de la Diaspora : Pour la révision de la Constitution

Eddy Ramanirabahoaka, membre de la diaspora malagasy en France.

Eddy Ramanirabahoaka, membre de la diaspora malagasy en France estime que la révision de la Constitution est inévitable. Le rôle et l’utilité des réformes des institutions ne sont pas suffisamment explicites et échappent à la compréhension de la population. Selon Eddy Ramanirabahoaka, la Constitution de la quatrième République 2010 était une constitution élaborée à partir de la feuille de route axée sur la sortie de crise de 2009. Pour maintenir la stabilité politique pour un développement durable, elle mérite d’être révisée.

Immunité parlementaire. A titre de rappel, ce membre de diaspora malagasy en France  a déjà évoqué  le besoin de porter le mandat présidentiel à sept ans au lieu de cinq ans, renouvelable une seule fois. En outre, il a mentionné qu’afin d’instaurer un régime présidentiel fort, le Président de la République nomme directement le Premier ministre sans la mainmise de l’Assemblée Nationale. Concernant les députés de Madagascar, l’article 73 relatif à l’immunité parlementaire mérite d’être analysé à fond, selon toujours cette diaspora. Certains députés profitent de l’immunité parlementaire  à des conduites déloyales.

Exercice de ses fonctions. Cet article stipule qu’aucun député ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions et qu’ aucun député ne peut, pendant les sessions, être poursuivi et arrêté en matière criminelle ou correctionnelle, qu’avec l’autorisation de l’Assemblée, sauf en cas de flagrant délit. En outre selon toujours cet article, aucun député ne peut, hors session, être arrêté qu’avec l’autorisation du Bureau de l’Assemblée, sauf en cas de flagrant délit de poursuites autorisées ou de condamnation définitive. Et cette autorisation de l’Assemblée nécessité d’être remise en cause.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

10 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Si l’habit fait le moine…regardez, il est mal chaussé, première chose…

    Un exemple de MAL – GACHE de France très mal intégré, regardez comment il s’ habille, j’espère qu’ il ne soit pas représentatif des Malagasy du Diaspora…85% des Malagasy de l’ extérieur n’ approuve pas le nouveau prézidà pour diverses raisons…Conclusion: hors de question de proposer ses idées…

    Info pour les ignorants: les coursiers de Paris-France, un exemple: Mr Ragista

  2. @tt

    Vous délirez après avoir fumé votre joint habituel. L’habit ne fait pas le moine .La majorité des pro-Ravalomanana font des sales boulots ( coursiers , plongeurs , éboueur etc…) .Vos conneries parlant de 85% anti-Rajoelina vous les sortez certainement de vos petites cervelles .

  3. Un exemple de MAL – GACHE de France très mal intégré, regardez comment il s’ habille, j’espère qu’ il ne soit pas représentatif des Malagasy du Diaspora…85% des Malagasy de l’ extérieur n’ approuve pas le nouveau prézidà pour diverses raisons…Conclusion: hors de question de proposer ses idées…

  4. Fa diplôme ve izany « diaspora » izany sa « carte pass » hafahana mirediredy amin’ny médias gasy e ?
    Izaho koa dia sport raha mba mety hatafita ilay izy …. kkkkk

  5. marina fa tkn asiana ny fanovana ny lalam-panorenana indrindra ny fanendrena PM izay tkn ataon filoha ny repoblika mba haitana ny fandrosoana tena iz !! ny deputé am zay ftoana mijery sy manara maso ny fitondran-tenan’ireo ao am governemanta !

  6. @ BELOBAKA

    Be euros fa tsy ariary mofo gasy ny an’ny diaspora misaina fa tsy irony GTT sy MOUVEMENT DES CITOYENS DE MADAGASCAR misy an’i ISAMBILO pédé ireny miaraka aminareo ZD . KKK 4000 AR ny cours euros izao ry Belobaka mpianik’azo a !

  7. Le régime semi-parlementaire est un formidable acquis de la révolution orange par l’équilibre de pouvoir incontestable entre l’exécutif et le législatif . Il n’est plus question de revenir au régime présidentiel fort de Ratsiraka et de Ravalomanana à l’origine d’une tendance dictatoriale avérée et d’un népotisme institutionnalisé . Le mandat présidentiel à 7 ans n’est qu’un prétexte à une confiscation du pouvoir avec comme corollaire une révision de la constitution à sa taille pour perdurer comme on le constate en Afrique .

  8. Eto a madagasikara dia tokony tsy misy ambony lalana daholo,tsy maintsy enjehina ary faizina zay rehetra manampatra fahefana @ tsy rariny,mangala sy mamita-bahoaka… Maro @ireo député no manararaotra io « immunité parlementaire » io ary lasa fialokalofan’ny ratsy.ATAOVY REVISION,FEHEZO ZAY TRATRA…

  9. Efa fa tsy misy toerana intsony ao ry ingahy Eddy ô! kkk

  10. Les farfelus, les opportunistes, les parvenus, etc… Sont aussi chez la diaspora… No more comment

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.