Hcdded : Un vide juridique concernant la précampagne

Le Président du Hcdded Pierre Lenoble constate qu’il y a de trop lacunes concernant la précampagne.

Le Haut conseil pour la défense de la démocratie et de l’Etat de droit (Hcdded) par le biais de son président Pierre Lenoble a donné son avis sur les législatives notamment la précampagne et la charte de bonne conduite. Concernant la propagande avant la lettre, il constate qu’il y a trop de lacunes. « On devrait être fixé une bonne fois pour toutes », a-t-il indiqué. Et d’enchaîner qu’il y a un vide juridique à propos de la précampagne tout en soulignant au passage qu’il incombe à l’Etat de prendre les dispositions qui s’imposent. Il en est de même pour le fonds de campagne, un barême devrait être  instauré.

Parole donnée. Pour ce qui est de la charte de bonne conduite, les candidats devraient y apposer leur signature respectant ainsi la parole donnée. Le président du Hcdded a notamment lancé un appel dans ce sens. Toujours est-il que le comité paritaire pour la charte dénommée « Toky nomena » (parole donnée)  estime qu’il faut poursuivre tous les efforts pour qu’il y ait des élections propres et apaisées, dans le cadre des prochaines élections législatives. Notons que ce comité est composé de douze entités. Il s’agit, entre autres,  de la CENI, le CFM, le BIANCO, le Mouvement ROHY, Justice et Paix et du Hcdded.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire