CENI : 20 membres suspendus

Selon le vice-président de la CENI, Thierry Rakotonarivo, 20 membres de cette commission électorale ont été suspendus. La raison en est qu’ils n’ont pas respecté la neutralité de la CENI. Des dispositions qui ont été prises avec notamment la prochaine tenue des législatives. En effet, des démembrements de la CENI ont des comportements ou des agissements qui ne sont pas conformes à leur rôle. A l’origine, les pressions dont ils subissent. Toujours est-il que les élections législatives constituent une étape importante dans la mise en place des Institutions de la République. Ces consultations électorales qui interviendront le 27 mai 2019, permettront l’élection des députés composant la nouvelle  Assemblée nationale.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Madagascar avait besoin une élection législatives démocratique, transparent et crédible, donc la CENI n’a pas le droit de faire une d’erreur ou d’une tendance envers les candidats députés. pour avoir une institution (assemblé nationale) forte

  2. il faut respecter la neutralité au niveau de la CENI afin d’en avoir une élection transparente et crédible.en plus, la tenue d’une bonne élection rassure la confiance de la communauté internationale à Madagascar et on a une bonne image de par le monde

  3. IL ne faut pas QUE SUSPENDRE, IL FAUT LES REVOQUER DEFINITIVEMENT… SINON RIEN NE CHANGERA..

Poster un commentaire