Charte de bonne conduite pour les législatives : 63 sur les 103 candidats à Analamanga ont signé

Jacaranda

La signature de la Charte de Bonne conduite pour l’intégrité des élections législatives a commencé mardi dernier, et se termine le 5 Mai prochain.

Et pour la région Analamanga, 63 candidats sur les 103 ont procédé à la signature à Ampefiloha, au siège du Comité pour le « Fampihavanana Malagasy » (CFM). Pour les autres régions, elle aura lieu auprès des commissions électorales de districts  (CED). Comme il a été rapporté souvent, cette charte de bonne conduite prône un réel changement de comportement des candidats qui aspirent représenter les besoins de la population au sein de l’Assemblée Nationale. En effet, nous ne sommes pas sans savoir, et nous le rappelons de temps en temps, que la dernière législature a été marquée par la transhumance et la grande corruption ayant impliqué des députés lesquels, ont été, entre autres, filmés dans des vidéos, mais qui demeurent impunis jusqu’à maintenant. Et ce n’est pas tout. Nonobstant le fait que la présence aux sessions ordinaires comme extraordinaires soit requise dans le règlement intérieur de la Chambre Basse, ils ont fait preuve d’absentéisme record et ont voté des projets ou propositions de lois…en un clin d’œil ou  n’ont pas du tout voté (c’est selon).

Rapport hebdomadaire. « Toky Nomena » (« Parole donnée »), la charte de bonne conduite s’inscrit, justement dans ce cadre. Elle va servir de « balise » laquelle participera à l’atténuation de ces mauvaises pratiques. D’après les explications fournies, il y aura une liste des candidats qui ont procédé à la signature (ceux qui s’engagent véritablement à changer et qui adhèrent aux clauses de la charte) et une autre liste qui mentionnera les noms des candidats qui ont omis (volontairement comme involontairement) de signer. De surcroît, un rapport hebdomadaire sera publié par le comité sur le suivi du respect ou non de la charte par les candidats.

Voter contre. Effectivement, la charte de bonne conduite n’a aucune force contraignante mais force est de reconnaître que, la publication des noms des candidats récalcitrants (avec leurs photos) pourrait aider les électeurs à voter contre eux, dans la mesure où ils n’ont ni la volonté ni l’intention de redorer le blason de l’Assemblée Nationale. Ils vont de ce fait, perpétuer ces pratiques dépourvues d’éthique. Sur ce point, à titre d’exemple, et compte tenu du fait que la précampagne tombe dans le vide juridique, tout le monde part du principe selon  lequel ce qui n’est pas interdit est permis. Car même si le vice-président de la Ceni, Thierry Rakotonarivo, ait indiqué que « toutes les activités de campagne peuvent être effectuées avant l’ouverture de la campagne officielle, sauf l’utilisation de la phrase « votez pour moi »,  actuellement, des candidats annoncent d’ores et déjà sur leurs affiches cette indication « votez pour ». Et la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) et la Ceni ayant déclaré leur impuissance par rapport à la précampagne ou la campagne avant l’heure. Quoiqu’il en soit, nous rappelons que « Toky Nomena » est composé de la Ceni, du Bianco, de la CNIDH, du CSI, du Samifin, du HCDDED, du CFM, de mouvement de la société civile Rohy, de Fandio, de Transparency International, de l’ONG Tolotsoa et Justice et Paix. A suivre.

Aina Bovel

Telma Fibre Vibe

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. la charte de bonne conduite aux élections est un règlement incontournable pour avoir une élection libre et sincère. Les organes de surveillance doivent prendre en charge leur rôle pour une élection transparente et qui fait foie à tout le monde.

  2. la charte de bonne conduite est tes importante pour les députés , puisqu’ils ont pour fonction de se présenter comme une porte parole des peuples des peuples au niveau de l’assemblée nationale. c’est pour cela qu’on a besoin d’un bon comportement pour les députés, de la patriotisme et de la mise an priorité le développement de Madagascar

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.