13 Mai 72 : Une stèle de commémoration en vue sur l’Avenue de l’Indépendance

Jacaranda
Une délégation de la CUA a déposé hier une gerbe de fleurs sur le Parvis de l’Hôtel de ville d’Analakely en mémoire aux victimes des événements du 13 Mai 1972.

La commémoration du 47e anniversaire des événements du 13 Mai 72 a été effectuée hier dans le calme sur le Parvis de l’Hôtel de ville Analakely.

Comme chaque année, la commémoration des événements du 13 Mai 72 a été célébrée hier à Analakely. La célébration a été faite à travers la traditionnelle pose des gerbes de fleurs devant l’Hôtel de Ville, et ce, en mémoire de ceux qui avaient perdu leur vie durant ces événements qui avaient été surtout marqués par une lutte estudiantine contre un système éducatif que le régime de l’époque avait voulu imposer. Mais, cette fois-ci, l’annonce de la construction d’une stèle de commémoration  sur la Place du 13 Mai a caractérisé la célébration. Cette annonce a été faite par le président du Conseil municipal Faustin Andriambahoaka lorsqu’il a conduit sur place , une délégation de la commune urbaine d’Antananarivo. Cette délégation a été entre autres, composée du 1er adjoint au maire Olivier Randrianarisoa, et du secrétaire général de la CUA Guy Rivo Randrianarisoa. A en croire les explications du colonel Faustin Andriambahoaka, la construction de cette stèle commémorative a déjà obtenu le feu vert du Conseil municipal. Les travaux de construction y afférents seront à réaliser dans le cadre des travaux de rénovation de l’Avenue de l’Indépendance, qui seront inaugurés au mois de juillet de cette année.

Mouvement politique. Bien que les événements du 13 Mai 72 aient été déclenchés par une lutte estudiantine, ils étaient devenus un mouvement politique qui avait abouti à la chute du régime de Philibert Tsiranana. Raison pour laquelle, des politiciens participent toujours à la commémoration de ces événements par les traditionnelles poses de gerbes de fleurs.  Hier, Me Willy Razafinjatovo alias Olala et Lalatiana Ravololomanana, deux eternels abonnés de la commémoration des événements du 13 Mai 72, ont effectué leur devoir de mémoire sur le Parvis d’Analakely. Outre ces deux personnalités politiques, une délégation du TIM conduite par son secrétaire général Olga Ramalason s’est également rendue sur la Place du 13 Mai pour ce devoir de mémoire. Devant les journalistes, la sénatrice Olga Ramalason a dénoncé les irrégularités constatées durant la campagne électorale en cours. « Ce sont les candidats d’Etat qui se permettent d’enfreindre les lois sans être inquiétés dans leurs actes. », a affirmé le secrétaire général du parti « Tiko I Madagasikara ».

Place du 13 Mai. Les événements du 13 Mai 72 avaient 47 ans hier. Après ces événements de 72, Madagascar a toujours connu des crises politiques cycliques qui impactaient sur son développement économique et social. La crise politique de 1972 a été suivie de celle de 1991, de 2002 et de 2009. Depuis 1972, le mois de mai est considéré comme le mois de crise politique à Madagascar. Et la Place du 13 Mai reste un endroit redoutable pour les régimes successifs. Raison pour laquelle, toute manifestation politique tenue sur ce lieu a été toujours interdite, voire réprimée.

R.Eugène

Blueline Air Fiber

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Camelle Randria: je crois que vous vous trompez de président. L’Actuel président ne fait que maintenir la colonisation tout en renforçant le lien avec la France pour que cette dernière ait la main mise sur toutes les richesses minieres et industrielles.

    Ouvrez-bien les yeux Camelle

  2. une date inoubliable dans l’histoire de Madagascar, si on revient un peu au passé, c’était amère d’être colonisé et d’être sous la monopolisation des France en exploitant toutes les richesses que nous ayons,,en ce moment, notre nouveau président essaye de récupérer toute chose en changeant l’histoire de Madagascar avec la stratégie très efficace!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.