Violation de la neutralité de l’Administration : Le Kmf/Cnoe appelle le Premier ministre à agir !

Jacaranda
Le Kmf/Cnoe rappelle que tout le monde est égal devant la loi et qu’il ne faut pas l’appliquer de manière sélective mais générale

En général, les élections législatives se sont déroulées dans le calme. Mais nonobstant cette accalmie, des irrégularités voire des illégalités ont été constatées par les observateurs déployés par le Kmf/Cnoe (Comité National d’Observation des Elections). Hier à Antanimena, lors de la déclaration préliminaire suite aux élections législatives du 27 Mai, le Kmf/Cnoe a constaté, outre le taux de participation extrêmement faible, que ces irrégularités ou illégalités ont été plus que fréquentes avant le jour du scrutin.

Dans la déclaration préliminaire, à titre d’illustration, il a remarqué la partialité du régime à travers des pressions dont ont fait l’objet  quelques fonctionnaires, obligés de participer à la campagne électorale de certains candidats réputés « candidats d’Etat ». Et ce n’est pas tout. « Nombreux d’entre ces candidats d’Etat ont profité de certains programmes du régime pour faire campagne », souligne l’observatoire. Ce fut le cas à Mahanoro, selon toujours le Kmf/Cnoe, lors de la distribution du « vary mora » où sur le camion qui transportait le riz a été placée une affiche d’un candidat. « Un non-respect de la neutralité de l’Administration dont nous avons les preuves », rajoute le président Andoniaina Andriamalazaray.

Voter sans CIN. Par ailleurs, la corruption électorale a été constatée à travers la distribution de sommes d’argent ou d’autres dons. Concernant les listes électorales qui posent toujours problème, le Kmf/Cnoe a  noté qu’elles ont été clôturées à trois dates différentes. « Le 14 Mai, le 15 mai et le 26 Mai à Befandriana Nord et Toamasina I. En vertu de quoi la Ceni se permet de clôturer les listes électorales à des dates différentes de celles prévues par la loi sur les élections ? », s’interroge le Kmf/Cnoe. Un autre fait. Nombreux électeurs qui ont déjà voté lors de la présidentielle dans le district d’Antsalova n’ont pas pu voter ; d’autres ont été inscrits sur les listes d’autres Fokontany et d’autres n’y sont pas tout simplement inscrits, comme ce fut le cas à Marolambo. Toujours en ce qui concerne les listes électorales, le Kmf/Cnoe signale que «de nombreux citoyens n’ont pas montré leur carte nationale d’identité et ont pu voter, notamment à Sambava ; d’autres ne sont pas sur les listes électorales mais ont été autorisés à voter à Mahajanga II ».

Recommandations. Quoiqu’il en soit, le Kmf/Cnoe a prévu des recommandations pour améliorer les prochaines élections. « Il faut appliquer les lois, notamment, celles qui ont trait aux élections et à la campagne électorale », lit Aimée Ratsimbazafy du Kmf/Cnoe. Par ailleurs, l’observatoire estime qu’il est impératif de restaurer et d’imposer la neutralité de l’Administration de manière concrète. Et sur ce point, le Kmf/Cnoe exige que « le Premier Ministre prenne les mesures nécessaires et drastiques à l’endroit de ces agents de l’Etat qui ont favorisé certains candidats, en ayant participé à leur propagande ». Et pour couronner le tout, le Kmf/Cnoe insiste sur le fait qu’il ne faut plus que les candidatures indépendantes soient admises et que les partis politiques doivent songer à procéder ou à renforcer (c’est selon) l’éducation citoyenne , politique et électorale.

Recueillis par Aina Bovel

Blueline Air Fiber

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. C’est bien d’avoir cet aperçu pour signaler quelques irrégularités et de pouvoir revenir dans la bonne voie . Ca fait partie de leur responsabilité de donner plus d’éducation concernant la société CIVIL et mettre en ordre tous les éventuels concernant le conflit électoral.

  2. a chaque élection le cnoe ou autres dénoncent des irrégularités,preuves à l’apppui, et formulent des reccommandations mais à chaque fois l’on(j’évite de citer) fait la sourde oreille

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.