Ntsay Christian : « La corruption est un fléau qui gangrène le pays »

Jacaranda
Le Premier ministre de dénoncer la corruption qui gangrène le pays.

Le lancement officiel de « I-Toroka » veut la promotion et l’utilisation de ce nouvel outil auprès du secteur privé mais surtout du secteur public. L’objectif est de viser beaucoup plus les grandes corruptions et les gros poissons.

La nouvelle plateforme de doléances en ligne du Bianco dénommée « I-Toroka » a vu le jour, hier, à l’Hôtel Carlton Toit de Tana, et ce, en partenariat avec « Gesellschat Für internationale Zusammenarbeit » (GIZ) du gouvernement allemand. En marge de cette cérémonie, le ministre de la Justice Jacques Randrianasolo a fait savoir que les dossiers concernant les 79 députés suspectés de corruption ont été transmis au Pôle anti-corruption (PAC). A une autre question des journalistes sur l’affaire Claudine Razaimamonjy, le ministre de la Justice a reconnu qu’il faudrait procéder à la restructuration de la Haute Cour de Justice, du fait que les gros poissons ne sont pas inquiétés. Il a cité comme exemple notamment les terrains domaniaux.

« I-Toroka ». De son côté, le Premier ministre Ntsay Christian de déplorer que la « corruption est un fléau qui gangrène tous les échelons de notre pays ». Il a reconnu d’ailleurs que la démarche menée par Bianco, à travers « I-Toroka» marque une ferme volonté de lutter contre l’appauvrissement dans notre pays. En effet, la population pourrait ainsi faire valoir ses droits d’être écoutée, d’être comprise. Le Premier ministre de marteler qu’il faudrait combattre le népotisme, l’enrichissement illicite et les pratiques douteuses de « Tsolotra » dans l’administration publique à tous les niveaux . Bref, la lutte contre la corruption, c’est un combat de tous les jours. Pour sa part, le représentant du GIZ a évoqué que les petites et grandes corruptions sont très répandues dans la Grande Ile. Il s’est référé ainsi au classement de « Transparency international », Madagascar se trouve au 152e rang sur 180 pays. Il estime que la corruption est un lourd frein au développement du pays et qu’elle affaiblit la confiance du public dans l’Etat.

Anonymat. Pour en revenir à la nouvelle plateforme de doléances, elle est activée une fois que le dénonciateur entre dans « doleances.bianco-mg.org » un site associé au site web du Bianco. Les doléances reçues seront de qualité et traitées en temps réel avec plus de célérité. Par ailleurs, les dénonciateurs deviennent de plus en plus en sécurité, puisque le degré de l’anonymat est plus élevé par rapport à la doléance anonyme simple. En effet, des expériences internationales ont démontré l’efficacité de ce mécanisme sur la réception des doléances de qualité et la protection des lanceurs d’alerte face à d’éventuelles représailles. Soit « i-Toroka » garantit l’anonymat absolu du dénonciateur.

Dominique R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

6 Comments - Write a Comment

  1. Nous sommes tous convaincu que le Président Andry RAJOELINA et le Premier ministre NTSAY Christian se concentre et renforce toujours la lutte contre corruption pour s’assurer le développement durable de Madagascar et effacer le fléau qui gangrène le pays

  2. Lutter activement pour faire reculer la corruption voire l’éradiquer constitue une priorité de l’Etat afin de promouvoir l’intégrité, la redevabilité et la transparence comme il est mentionné dans le « velirano » pris envers la population. Au regard de l’ampleur, de l’étendue et de l’enracinement de ce fléau dans notre société et notamment dans l’Administration, il est important d’instaurer une politique de « zéro tolérance » et d’exemplarité de la sanction en la matière. Comme dans tout Etat de Droit, cette politique s’applique à tous sans exception.

  3. la conviction du PM Ntsay concernent l’affaire de la corruption est un des projets pour que tout personne devrais en faire attention et en prendre des mesures fermement,car c’est un point pour que le pays a vraiment de la transparence dans nul ne sera plus illicite,mais cela implique une grand responsabilité

  4. tsy ny rehetra no afaka mampiasa na mikirakira internet fa any biraon’ny paositra no tokony hasiana boites aux lettres izay ny bianco ihany no afaka manokatra azy

  5. ny lalàna mifehy ny fanenjehana mihintsy no asiana fanampiny satria ny tena mamely ny vahoaka mihintsy no tsy tafiditra fa ny marché public no enjehina ny favoritisme fa ny conflit d’interet asaina atsahatra fotsiny ny fanavakavahana madinika asaina alefa @ médiature dia lasa rano,ny kiatranoatrano fampidirana mpiasa indrindra @ remplacement numérique mandeha ho azy. Sokafy fa sempotra ê.

  6. Personne ne doute de la sincérité et de la volonté du PM Ntsay d’éradiquer ce fléau qui ont plongé le pays dans les fins fonds de l’abîme et de la misère mais c’est un combat très dur à mener et les obstacles sont partout voire des intimidations et menaces diverses .
    Tout le monde sait que les grands corrupteurs et corrompus sont encore nombreux au cœur même du pouvoir actuellement et que ce sera un combat de longues haleines qui vous attendent .
    Alors bonne chance à vous et votre équipe.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.