Communales : Le Cram rejette tout parachutage !

Jacaranda

Après la proclamation des résultats provisoires des législatives par la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) le 15 juin dernier, et dans l’attente de la proclamation des résultats définitifs par la HCC (Haute Cour Constitutionnelle), les yeux sont rivés sur les préparatifs des élections municipales et communales. Et bien évidemment, les électeurs seront confrontés aux mêmes problèmes relatifs aux listes électorales. Par ailleurs, le taux de participation attirera l’attention de tous ; deux situations relatives. Quoi qu’il en soit, le Cram (Cercle de Réflexion sur l’Avenir de Madagascar) de Joël Harison Marie René estime – dans un communiqué en date d’hier – que « des mesures doivent être prises dans les plus brefs délais concernant les listes électorales et la distribution des cartes d’électeurs, ainsi que les responsabilités des chefs de Fokontany et des démembrements de la Ceni, autrement le taux de participation, même pour les élections municipales et communales, continuera de baisser ».

Parachutage. Mais ce n’est pas tout. Les élections municipales et communales – les véritables élections de proximité – relèvent d’une grande importance. Et pour cela, le Cram rejette toute idée de « parachutage ». Toujours dans le même communiqué, Joël Harison Marie René indique que « les partis politiques ont tiré des leçons du passé et feront tout leur possible pour ne plus refaire d’erreurs au niveau du choix des candidats. Sachant que ces erreurs de choix ont conduit à un rejet de la part des citoyens ». La solution que ce cercle propose est, donc, de présenter des candidats qui ont des projets pour leurs communes, qui bénéficient de l’adhésion des citoyens, et qui soient désintéressés.

Recueillis par Aina Bovel

Share This Post

7 Comments - Write a Comment

  1. L’ histoire est presque terminé en ce qui concerne les élections législatives et que la victoire va bientôt confirmer pour le régime orange, maintenant les yeux du monde vont se tourner sur les élections municipale qui va engager une grosse bataille entre le pouvoir et les forces de l’opposition.

  2. Les communes concourent au développement économique, social, culturel et environnemental de leur ressort territorial. Leurs compétences tiennent compte essentiellement des principes constitutionnels et légaux ainsi que du principe de proximité, de promotion et de défense des intérêts des habitants.

  3. la CENI a déjà réclamé qu’elle va rectifier la liste électorale avant l’élection communale pour éviter tous rumeurs et tout soupçon, après cela, on s’en fou de ce que les gens disent et tous les restes. A Vrai dire, la marche vers la transparence sera toujours bien gardé!!!

  4. l’élection législative est déjà terminé , on va passer maintenant à collection communale, la Ceni se prépare déjà,certes qu’il y avait quelques anomalies et d’irrégularité , mais on s’améliore toujours dans la façon d’organisation ,afin d’en avoir une élection crédible et transparente .

  5. cela devrais être venu de l’organisation à près ce cumule dans chaque branche,car vu de ce dernière élection,il y en a une faible taux de participation donc c’est pour cela que ce sera les organisateur qu’il en faut prendre des mesures et les autres suivront à prés

  6. ra misy ny fidinana taha pahavitriana dia leo ny tsy fandraisanareo andraikitra ny vahoaka !! torak zay koa ny fitiava tena !! fapandrosoana mivaingana sy fiarahamonina mandroso no antenainy nefa tsy izany no nis atram zay dia mihemotra ny olona !!

  7. « Des candidats qui ont des projets,……..qui soient désintéressés »

    Euh…on peut en trouver des comme ça ?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.