Elections : Les communales à la mi-octobre

La CENI a déjà été sollicitée par le gouvernement pour donner sa proposition de calendrier.

La prochaine élection des maires pourra se tenir dans la deuxième quinzaine du mois d’octobre.

Le gouvernement a écrit, la semaine dernière, à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), pour demander à celle-ci de soumettre sa proposition de calendrier électoral. D’après nos sources, la CENI a déjà envoyé sa proposition pour que les prochaines Communales puissent se tenir cette année. Des indiscrétions ont permis de savoir que l’élection des maires et des conseillers communaux, aura lieu dans la deuxième quinzaine du mois d’octobre. A cette allure, le décret de convocation des électeurs serait pris vers la moitié du mois de juillet. « Il faudra respecter le délai de 90 jours imposé par la loi. Mais, pour la CENI, il serait mieux que ce décret de convocation des électeurs soit pris plus tôt que prévu pour qu’on puisse avoir plus de temps pour les préparatifs de ce nouveau processus électoral. », a souligné Fano Rakotondrazaka de la CENI. Le mandat des actuels maires et conseillers communaux expirera le 22 septembre prochain. A s’en tenir à la démarche du gouvernement, et si le calendrier proposé par la CENI est validé, on peut s’attendre à deux éventualités. Soit le régime en place nomme des PDS (Présidents de la Délégation Spéciale) après l’expiration du mandat des actuels maires et en attendant la proclamation des résultats officiels de l’élection. Soit on prolonge de quelques mois le mandat en cours.

Décision politique. Pour bon nombre d’analystes politiques, tout projet de remplacer les maires actuels par des PDS après l’expiration de leur mandat, ne serait pas favorable à la décentralisation naissante à Madagascar. Pour contourner cette éventualité, le président de la République pourra prendre une ordonnance prolongeant le mandat en cours. « Nommer des PDS ou prolonger le mandat des actuels maires relève de la décision ou du choix politique du gouvernement. », a précisé le vice-président de la CENI, Thierry Rakotonarivo. A noter que les SRMV disposent de cinq jours à compter du jour du scrutin pour le traitement des résultats des prochaines Communales. Passé ce délai, la CENI centrale aura 10 jours pour proclamer les résultats provisoires du scrutin. Et les tribunaux administratifs disposeront de 30 jours, à compter de la date de proclamation des résultats provisoires par la CENI, pour publier les résultats définitifs. A l’allure où vont donc les choses, les nouveaux maires ne seront officiellement connus que vers la moitié du mois de décembre. Pour le moment, l’opinion est braquée sur la HCC, qui proclamera dans quelques jours  les résultats officiels et définitifs des Législatives du 27 mai dernier. La Haute Cour Constitutionnelle a reçu plus de 600 requêtes. Certaines requêtes demandent l’annulation totale des votes dans certaines circonscriptions électorales, en apportant des preuves de fraudes et d’irrégularités. D’autres visent la disqualification des candidats qui ont bafoué les lois électorales durant la campagne et le jour du scrutin. A rappeler que le verdict des juges électoraux ne peut être susceptible d’aucun recours. Ce qui sera décidé s’imposera à tout le monde.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. après l’élection législative , on va passer maintenant à l’élection communale, la ceni va déterminer aujourd’hui la date , en plus , elle est sur le point de faire la préparation pour en avoir une élection crédible et transparente .

  2. Le gouvernement et le président de la République actuellement autorisé par l’Assemblée nationale à légiférer par voie d’ordonnance sont chargés d’édicter les normes régissant ces deux élections et d’assurer la sécurisation des opérations électorales.

  3. rehefa tsy matoky tena ny handresy dia aza milatsaka dia ny mbola aty aloha !! ialana ilay resaka mandreraka oe voavidy vola ny pikarakara ny fifidianana sy ny HCC fa manjaka ny hala bato eto am firenena !! indrindra ny antoko TIM izay mampisavorovoro ny firenena aminy fomba fijeriny ny zava misy

  4. Point positif, un grand nombre sera parti en vacances, les propagandes ne nous gêneront pas autant que pendant les dernières élections

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.