Elections municipales/communales : La CENI propose la date du 28 octobre

Hier, la CENI (Commission électorale nationale indépendante) a dévoilé, à Alarobia, le chronogramme des élections municipales et communales.

Ainsi, d’après ce chronogramme, elles auront lieu le lundi 28 Octobre prochain. Le dépôt des dossiers de candidature se déroulera du 20 juillet au 3 août ; soit quinze jours, et la liste officielle des candidats acceptés sera publiée le 15 Août. Les résultats provisoires seront proclamés le 16 Novembre et les résultats définitifs le seront le 15 Décembre par les tribunaux administratifs territorialement compétents. Pour ce qui est de la caution à acquitter, elle dépend du nombre de la population de la commune et de la catégorie de cette dernière.

Montants. Pour la commune urbaine d’Antananarivo, la seule commune hors-catégorie, la caution s’élève à 5 millions d’Ariary. Les candidats des communes urbaines de première catégorie devront payer 2.500.000 Ariary. En ce qui concerne les communes urbaines de deuxième catégorie, le montant varie selon le nombre de conseillers municipaux à élire : pour celles dont la population dépasse les 250 000 habitants et qui ont 19 conseillers municipaux, les candidats paient un million d’Ariary ; ceux qui se présentent dans les communes dont la population est comprise entre 120.000 et 250.000 habitants, et donc se dotent de 15 conseillers municipaux, s’acquittent de 550.000 Ariary. Pour les communes à 13 conseillers municipaux (80 000 à 120.000 habitants), les candidats concernés prévoient 500.000 Ariary. Pour les communes à onze conseillers municipaux (50.000 à 80.000 habitants), les candidats fournissent 450.000 Ariary. Et pour les candidats des communes à neuf conseillers municipaux (moins de 50.000 habitants), ils préparent 400.000 Ariary.

1695 Communes. En ce qui concerne les communes rurales, celles qui ont sept conseillers communaux et dont la population s’élève à 10.000 habitants, la caution est évaluée à 350.000 Ariary. Pour les communes à cinq conseillers communaux (moins de 10.000 habitants), les candidats paient 300.000 Ariary. Notons qu’à Madagascar, il y a 1.695 Communes, dont une hors catégorie, 76 communes urbaines, dont huit de première catégorie, sept de deuxième catégorie, et 1619 communes rurales, dont 99 de première catégorie et 1.520 de deuxième catégorie.

Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. selon la ceni , la date du 28 octobre est le mieux pour l’élection communale à Madagascar , la ceni est déjà dans la phase de préparation pour en avoir une élection transparente et crédible .

  2. Nous espérons à une personne capable dans tous les domaines qui satisfait les besoins du peuple de la capitale! avoir une personne ayant une volonté politique pour accompagner le gouvernement et son programme rendra possible tous les visions futures.

  3. Le statut de tête de liste ne s’improvise pas : il suppose un capital social accumulé très en amont de l’élection. Pour celui qui le possède, et que le rôle tente, l’élection ne s’apparente pas pour autant à la seule confirmation d’une position sociale élevée. Même en milieu rural, le champ politique impose sa relative autonomie, il oblige ceux qui veulent acquérir une position politiquement dominante à se plier aux règles singulières du jeu politique.

  4. Il faut connaitre la realité à Madagascar et de tirer des leçons. Beacoup de villes, villages font leur marché le lundi. Après le week-end, c’est une occasion d’aller au marché. Pour moi, ce serait bon de remettre le Dimanche pour le jour de l’élection. Je suis chrétien.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.