Facebook et les législatives : 92,23% des publications sur les échos de campagne

Jacaranda

L’unité « Monitoring des Médias » du projet PEV, ou « Projet d’appui à la prévention et la gestion de conflits et violences potentiels liés aux élections à Madagascar de l’Union Européenne », a dressé son rapport de monitoring relatif à la communication politique des candidats sur Facebook, durant la campagne électorale des législatives à Madagascar du 6 au 27 mai 2019.

Echantillons. Ainsi, au niveau des activités des candidats sur Facebook, par exemple, l’unité de monitoring estime  – sur la base d’un échantillonnage – que « 459 publications ont été diffusées par l’échantillon durant la période d’analyse, dont 441 durant la période électorale ». Ce qui fait qu’ « en moyenne, les candidats ont posté 1,25 publication par jour durant la campagne électorale ». Au niveau des formats, les cinq les plus utilisés ont été le format « texte et photos » (256 publications) ; le format « texte et vidéo » (51 publications) ; le format « photo et lien » (35 publications) ; le format « photo » (31 publications) ; et le format « vidéo » (25 publications). Néanmoins, les formats «article » (une publication) ; « texte et lien » (une publication) ; « lien » (deux publications) ; et texte (huit publications) ont été les moins prisés.

Echos de campagne. Concernant les thèmes abordés lors de la campagne électorale dans les publications des candidats, l’unité « Monitoring des Médias » indique que, pour les candidats, Facebook a été le moyen le plus efficace pour « partager leurs échos de campagne », et «pour manifester leur propagande ». Sur la base de l’échantillonnage choisi par l’unité de monitoring, 94,23% des publications, soit 416 publications sur 441, ont été consacrées à ces domaines. Les autres thématiques, telles l’éducation, la religion ou la santé, n’ont pas été largement discutées par les candidats. Il faudrait signaler, au passage, que les pages des candidats auraient enregistré « une hausse du nombre d’abonnés tout au long de la campagne électorale ».

Recueillis par Aina Bovel

Telma Fibre Vibe

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Aujourd’hui, les rôles du Facebook ne se limitent pas dans le domaine de la relation ou de la communication d’autrui, mais s’engage davantage pour le soutient et une ligne de communication pour la propagande et l’œuvre politique.

  2. le facebook est un moyen de communication rapide , durant l’élection législative , les peuples ont peut voir les candidats et de faire le choix librement , et nous sommes très sur que ce qui est élu , venant du peuple , donc , il n’y avait pas de question de détournement de voix, mais il faut accepter la réalité.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.