TIM : Reconnu officiellement comme parti d’opposition

Jacaranda
Le TIM a récupéré hier son récépissé au ministère de l’Intérieur, à Anosy.

Le TIM est officiellement reconnu comme parti d’opposition. Le récépissé y afférent a été délivré, hier, par le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation. « Ce récépissé est la suite logique de notre démarche qui consistait à déposer auprès du ministère en charge des  Affaires  politiques, une déclaration officielle en tant que parti d’opposition. Le TIM n’a fait que se conformer à la loi n°2011-013, portant statut de l’opposition et des partis d’opposition », a expliqué hier la secrétaire générale du TIM Olga Ramalason. Cette dernière de préciser que la formation politique de l’ancien président Marc Ravalomanana est jusqu’ici le seul parti reconnu officiellement comme étant d’opposition.

Effectivité. Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a délivré hier un récépissé au TIM, mais l’effectivité de la loi n°2011-013 est une autre chose. Adoptée en 2011, aucune des dispositions de ce texte législatif n’a été appliquée, faute de  décrets d’application. Huit  ans après, l’effectivité de la loi en question est plus que jamais réclamée. Dans son discours du 14 juillet, l’ambassadeur de France Véronique Vouland-Aneini a mis l’accent sur la nécessité d’une opposition constructive capable de jouer le rôle de contre-pouvoir. Normalement, la désignation du chef de l’opposition officiel ne devrait plus tarder. La nouvelle Assemblée nationale débutera d’ailleurs sa session spéciale ce jour. Ce chef de l’opposition officiel siègera à l’Hémicycle, avec le même rang protocolaire d’un vice-président de l’Assemblée nationale. Le chef de l’opposition officiel ne sera pas forcément un parlementaire.

R. Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. En tout cas, ce sont les auteurs de 2009 qui ont été destructeurs et destructifs.
    Attendons de voir si la “majorité” parlementaire risque de devenir l’opposant destructeur de l’opposition, car apparemment cette “majorité” a une peur bleue d’être déstabilisée ( selon @ BLOO ). Elle a peur que les autres lui fassent ce qu’elle a elle-même fait avant.
    Il faut absolument une opposition à l’Assemblée, sinon ne parlez plus de démocratie occidentale !

  2. Ouf! un petit soulagement pour ce laitier, avide de pouvoir, qui ne voulait pas savourer le lait frais d’Imerkiasinina, et fait le tout pour le tout pour avoir une place au sein de l’assemblée. Il sait très bien que la voix des urnes ne lui donne plus la moindre chance et ne sait plus quoi faire pour redorer son blason qui est presque désuet par mauvais usage et était pleine de tâche de mensonge et d’hypocrisie.

  3. Vous en avez d’autres à proposer?Si c’est non,ne soyez pas trop négatif,car c ‘est aussi une attitude destructive.Au moins,attendons voir…

  4. Il ne faut pas se faire d’illusions: le TIM est une opposition destructive.Son but actuel,en particulier,ra8,est de déstabiliser.

    Point

  5. Ca mérite peut-être des félicitations?! Moi, j’attendrais de voir comment ils vont faire honneur à ce titre. Parce que tant qu’il y aura une “opposition malsaine” qui ne cherche qu’à déstabiliser le régime en place, il n’y aura pas de de développement tout court. Et j’ai de sérieux doutes quant à la bonne foi du TIM, mais on verra.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.