Tsimbazaza : 400 millions d’ariary pour la session spéciale

Jacaranda

Le Secrétaire Général de l’Assemblée nationale, Ratsimba Andrianaivomanana, s’est exprimé concernant la modification ou non des membres du bureau permanent. Cela dépend du règlement intérieur, a-t-il souligné. Toujours est-il que le règlement intérieur qui régit la Chambre basse actuellement a eu l’aval de la HCC. La tenue de cette session spéciale s’élève à 400 millions d’ariary pour une durée de 12 jours. Cette somme va servir notamment aux indemnités des députés, à leurs frais de déplacement et à leur hébergement.

Bureau permanent. Notons que l’ordre du jour de l’Assemblée nationale d’aujourd’hui porte sur l’élection du président de cette institution, des membres du bureau permanent qui la composent, ainsi des présidents des commissions permanentes. Cette session spéciale sera dirigée par la doyenne Christine Razanamahasoa, députée élue à Ambatofinandrahana, et le benjamin Marco Tsaradia, élu sous la couleur indépendante à Ampanihy Andrefana. Des noms ont circulé quant à la présidence de l’Assemblée nationale. Il s’agit notamment de Christine Razanamahasoa et d’Irmah Lucien Naharimamy. Faut-il souligner que toutes les deux sont issues de la plateforme présidentielle IRD. Des bruits qui circulent laissent présager que la députée d’Ambatofinandrahana serait pressentie pour reprendre le perchoir de la Chambre basse.

Règlement intérieur. A moins d’une modification du règlement intérieur, ce bureau permanent est composé de douze membres, dont un président, six vice-présidents à raison de un par province, de trois questeurs, d’un Rapporteur Général et d’un Rapporteur Général adjoint. Par ailleurs, le nombre de présidents de commissions devrait correspondre à celui des ministères de l’actuel gouvernement. Faut-il rappeler que le nombre de ministères est de 20 actuellement, si auparavant il était de l’ordre de 33. Dans tous les cas, on sera fixé ce jour.

Dominique R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.