Gouvernement : Le FITEFA réclame des ministres nordistes

Jacaranda
L’association FITEFA, par le biais de son président Bekasy JohnFrince, réclame des ministres nordistes. (Photo Yvon RAM)

« FITEFA : Unité, Solidarité et Fraternité ». Un slogan bien réel pour le « Fikambanan’ny Teraky ny Faritanin’Antsiranana », dont les membres se sont donné  rendez-vous, hier, à l’hôtel Le Pavé à Antaninarenina.

Tous les députés élus dans le Faritany – sans distinction d’étiquette politique – ont répondu présent, pour ne citer que la nouvelle vice-présidente de l’Assemblée nationale, Jocelyne Rahelihanta. D’autres personnalités originaires du Nord étaient aussi de la partie, dont la sénatrice Jean Max et le sénateur Bemahatana Martin. Sans oublier le vice-président du CFM et non moins ancien ministre, Jean ; l’ex-ministre Tongavelo Athanase ; le membre de la HCC, Tiandrazana Jaobe Hilton.

38% des recettes de l’Etat. En plus de la reconduction du Premier ministre Ntsay Christian pour laquelle le FITEFA remercie le président de la République, il demande également à ce dernier de nommer en nombre des ministres originaires du Nord. Le Faritany d’Antsiranana faisant rentrer à lui seul, 38% des recettes de l’Etat. Le « Fikambanan’ny Teraky ny Faritanin’Antsiranana » n’oublie pas non plus de remercier le président de la République et le Premier ministre pour la réhabilitation de la route Ambilobe – Vohémar. « Même si les travaux ne sont pas encore terminés, en cette saison sèche, on met 5 h de temps pour faire le trajet contre 18 h auparavant », fait remarquer le président du FITEFA, Bekasy JohnFrince. Ce dernier a saisi l’occasion pour appeler les natifs de la province d’Antsiranana à raffermir davantage leur unité et leur solidarité. « Laissons de côté ce qui divise pour le développement de notre Faritany commun », a-t-il lancé.

Forte potentialité. Cette province regorge  de richesses. Citons, entre autres, la région SAVA qui est la première productrice de vanille dans le monde. Le tourisme n’est pas en reste avec notamment Nosy-Be. Une destination touristique avec 15 vols internationaux par semaine. Sans oublier pour autant les produits d’exportation, comme le café, le girofle, le poivre vert et rouge et les huiles essentielles. De grandes sociétés sont aussi implantées dans cette province pour ne citer que la saline de Diégo, le SECREN et la SIRAMA. A cela s’ajoutent les hôtels de renommée internationale, Andilana Beach, Palm Beach, Nouvel hôtel et  Hôtel Colbert de Diégo-Suarez. Une forte potentialité pour cette province du Nord  d pays qu’il ne faut pas perdre de vue.

Dominique R.

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Pkoi pas des ministres de très régions de Mada c pas comme ça qu on va évoluer.Reclamons plutôt des ministres compétents qu importe leurs régions d origine

  2. Io ihany no tsy napandroso hatrizay.Aleo ny mahay sy mahavita ihany no atao eo na avy aiza izy na avy aiza.Raha misy quota dia tsy maintsy hisy tafiditra ihany na bado ary

  3. Des RÉCLAMATIONS
    ” en nombre” , comme c’est dit là !
    C’est encore comme le lendemain de la proclamation de la victoire de A.Rajoelina, quand des flopées d’ “ORIGINAIRES DE…” disaient publiquement leur volonté de “travailler” avec le nouvel élu…!
    Même s’ils n’y ont pas contribué, au contraire en étant sinon son adversaire direct, candidats etc ou s’affichant avec ses éternels concurrents, pour ne pas dire plus les concernant…
    Des fonctionnaires actuels ou futurs, des “élus”, etc et même des artistes…! Et c’était pareil après les législatives, même s’ils étaient contre et candidataient contre IRD, et les candidats du pouvoir actuel.
    En cette NOUVELLE ÈRE D’ÉMERGENCE,
    cette ancienne pratique de la politique va-t-il encore continuer? Est-ce que cela n’a pas conduit le pays à son stade de sous-développement actuel ? Et si chaque REGION réclamait aussi , comme elles existent aussi dans ce pays?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.