Ntsay Christian : Troisième grand oral à Tsimbazaza

Jacaranda
Le PM Ntsay Christian est rompu à l’exercice oral devant les députés.

Le locataire du Palais de Mahazoarivo vient de décrocher un troisième bail. Jamais deux sans trois pour le chef du gouvernement à l’endroit duquel, le numéro Un de l’Exécutif bicéphale semble signifier jamais deux sans …toi.

« Dans les trente jours de sa nomination, le Premier ministre présente son programme de mise en œuvre de la Politique Générale de l’Etat au Parlement qui peut émettre des suggestions (…) ». En vertu de ces dispositions de l’article 99 de la Constitution, le locataire du Palais de Mahazoarivo se rendra à Tsimbazaza d’ici le 17 août prochain. Ce sera le troisième grand oral de Ntsay Christian devant les députés. En attendant, il était hier à Toamasina où un incendie a ravagé le « Bazar kely », sans oublier la mutinerie à la prison d’Ambalatavoahangy.

Présidentielle – Législatives. La première fois, c’était le 2 juillet 2018. 30 jours exactement après sa nomination le 4 juin de la même année à la tête du gouvernement de consensus dont la mission principale était l’organisation des élections présidentielles pour lesquelles, il avait insisté sur la neutralité politique de l’Administration.  La seconde fois, c’était le 4 février 2019. Quinze jours à peine après sa confirmation en tant que PM du premier gouvernement de l’ère Rajoelina. Avec au programme également, la tenue d’un rendez-vous avec les urnes, en l’occurrence les législatives qui s’étaient soldées par la victoire écrasante de la plateforme IRD. En application de l’article 54 de la loi fondamentale qui prévoit que « le Président de la République nomme le Premier ministre présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale », l’IRD a proposé le nom de Ntsay Christian au maître d’Iavoloha qui l’a reconduit à son poste le 19 juillet dernier.

Communales. Pour la troisième fois, Ntsay Christian se rendra avec la nouvelle équipe gouvernementale à Tsimbazaza pour un grand oral devant la nouvelle Assemblée nationale. Avec en ligne de mire les élections communales et/ou les régionales, voire le référendum constitutionnel qui n’avait pu être jumelé avec les législatives. En tout cas, si le PM est rompu à cette épreuve orale, ce sera en revanche une grande première pour les nouveaux députés élus au soir du 27 mai dernier qui pourront toujours demander des conseils et/ou jeter un coup d’œil sur les copies des redoublants voire des triplants dans les travées de la Chambre basse.  Après la séance de prise de contact lors de la session spéciale, la véritable rentrée parlementaire aura lieu d’ici le 17 août à travers une session qui s’annonce …extraordinaire. Et ce, en attendant la session ordinaire prévue pour débuter le 15 octobre 2019, et qui sera « consacrée principalement à l’adoption de la Loi de Finances ». Celle de 2020.

R. O

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.