Mangrove : Record de reboisement jamais réalisé à Madagascar

Le ministre de l’Environnement en personne a dirigé l’opération de reboisement lundi dernier à Boanamary (Mahajanga II).

Le ministère de l’Environnement et du Développement Durable a réalisé un exploit en matière de reboisement.

2.600.000 jeunes plantes de mangroves mises en terre seulement en trois jours sur une superficie de 500 ha. Ce record de reboisement n’a jamais été réalisé à Madagascar. Lundi dernier, dans le cadre de la célébration officielle de la Journée Internationale des Mangroves, l’équipe du ministère de l’Environnement et du Développement Durable conduite par le ministre Alexandre Georget a procédé à Boanamary (Mahajanga II) à la mise en terre de 1.000.000 jeunes plantes. L’opération de reboisement qui a été effectuée sur une superficie de 200 h a duré 4 heures. 2 000 personnes ont participé à ce reboisement intensif. Au mois de juin, le ministère de l’Environnement et du Développement Durable a déjà mis en terre 500.000 jeunes plantes de mangroves à Boanamary. Toujours dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des Mangroves, une autre opération de reboisement a été réalisée dans le district d’Ambilobe le 26 juillet dernier. 600.000 jeunes plantes de mangroves ont été mises en terre à cette occasion. Et pas plus tard qu’hier, la direction régionale de l’Environnement d’Atsimo Andrefana a organisé dans l’aire protégée de Mangoky Ihotry (district de Morombe) à la mise en terre de 1.000.000 jeunes plantes de mangroves sur une superficie de 200 ha. 2000 personnes y ont participé.

Volonté politique. En trois mois seulement, 3.100.000 jeunes plantes de mangroves ont été mises en terre dans trois régions dont Boeny, Diana et Atsimo Andrefana. Dans la région du Boeny en particulier, 7.200 ha de terre sont reboisés . « L’objectif est largement atteint. Au début, on s’est fixé comme objectif de reboiser dans cette région une superficie de 6.000 ha. », a fait remarquer le ministre Alexandre Georget. Ce dernier de préciser : « Cette année, on s’est fixé comme objectif de reboiser 38.500 ha de terre. Jusqu’à présent , 38.000 ha sont déjà reboisés. L’objectif est déjà atteint à 96%. » Le ministre de l’Environnement et du Développement Durable a rappelé que ces opérations de reboisement s’inscrivent dans le cadre du « Vina » du président de la République qui consiste à couvrir de forêts le territoire national. « Si nous n’avons pas pu réaliser des exploits pareils en matière de reboisement, c’était à cause du manque de la volonté politique. Actuellement, le ministère que je dirige est prêt à relever les défis. », a martelé le ministre Alexandre Georget.

Une grande première. Les activités du ministère de l’Environnement et du Développement Durable ne s’arrêtent pas à la mise en terre des jeunes plantes. Il a également le devoir d’assurer le  suivi  des opérations déjà effectuées. A ce propos, le ministre Alexandre Georget a rappelé à Mahajanga que « les coupes des mangroves sont interdites par le décret n°32-100 pris en 2014. » Quatre personnes viennent d’être incarcérées pour avoir coupé illégalement des mangroves à Andranoboka Mahajanga II. Dans le cadre de la lutte contre ces coupes illicites, le ministre de l’Environnement et du Développement Durable s’est réuni avec les membres de l’OMC (Organisme Mixte de Conception) de la région du Boeny. « C’est une grande première. Les responsables locaux en charge de la sécurité ont accepté de contribuer à notre combat. C’est motivant de savoir qu’un juge d’instruction est désormais en charge des infractions environnementales dans la région du Boeny. Il travaille étroitement avec le ministère et les forces de l’ordre. », a expliqué Alexandre Georget. Lundi dernier, le ministère de l’Environnement et du Développement Durable a signé avec ASITY Madagascar et EDEN Project un accord de partenariat pour le reboisement d’une superficie de 15.000 ha incluse dans l’aire protégée de Complexe Mahavavy Kinkony. La mise en œuvre de cet accord de partenariat durera cinq ans.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. isaorana ny ezaka! Fa tsy azo odian-tsy hita ny tavy sy doro tanety izay tsy voafehy mihitsy ka tena ilaina ezam-pifehezana. Manaraka izay,raha izay hazo nambolena isan-taona hatramin’ny 1960 izay no jerena dia tokony efa tafaverina ny maha maintso an’i madagasikara. Tsy misy fanaraha-maso sy fikarakarana. Isaky ny minisitera sy ny andrim-panjakana dia tokony samy hanana velaran-tany isam-paritra farafaharatsiny izay volena hazo sy koloina, isaky ny sekoly,am-panjakana na tsy miankina, torak’izay ho fampianarana ny tanora mikajy mivantana arahin’asa ny tontolo iainana!

  2. la mise en terre de 1.000.000 jeunes plantes. L’opération de reboisement qui a été effectuée sur une superficie de 200 ha dure 4 heures. 2 000 personnes ont participé à ce reboisement intensif, soit 125 pieds par heures ou 2pieds par minute. Il ne faut pas trop vanter, travaillé sans relâche même si ce sont des boutures plantées dans des boues sablonneuses. Et la suite c’est de voir le taux des reprises, ce sont des évènements qui se sont déjà dépassés, beaucoup sont les opérations de reboisement réalisées mais où sont les résultats et un travail fait à la va-vite comme celui ci ne prend pas en considération la qualité de service requise.

  3. Ben OUUIIII, avec le kalachnikov, on peut TOUT faire.
    Votre mission suivante : c’est d’enlever tous ces marchands qui boudent les trottoirs et qui obligent les piétons et les enfants à prendre la route pour se suscider sous les roues devant eux !!! Et il vous faut au moins 10 kalachnicov à mon avis.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.