Session extraordinaire à Tsimbazaza :  « Ady seza » inévitable entre députés IRD

L’Assemblée nationale comptera 10 présidents de Commission en moins.

Jour J-4 pour l’Assemblée nationale qui est convoquée en session extraordinaire à partir du 12 août prochain, avec notamment à l’ordre du jour, l’adoption du nouveau règlement intérieur.

Le nombre des commissions sera réadapté en fonction de l’organigramme du gouvernement composé de 22 ministères. En somme (quoiqu’il s’agisse plutôt d’en soustraire), il y aura 10 commissions de moins par rapport aux 32 formées durant la dernière session spéciale. La révision à la baisse du nombre des commissions entraînera inéluctablement une redistribution des sièges de présidents de commission. Une « ady seza » latente ou ouverte qui opposera principalement les députés IRD. Pour ne citer que le cas de Naivo Raholdina, président de la Commission Aménagement du Territoire et Gestion Foncière et de Rasalama Léon, président de la Commission Travaux Publics. Lequel des deux prendra la présidence de la Commission Aménagement, Habitat et Travaux Publics ? Il pourrait même y avoir un troisième larron, en la personne de Liantsoa Bina Andriamanjato, président de la Commission Infrastructures et Equipement.

Dilemme cornélien. Même topo entre Heriniaina Andriambelosoa, président de la Commission Industrie, Développement du Secteur Privé et des PME, et Assimo Bruno, président de la Commission Commerce et Consommation. Et pour cause, les deux Commissions vont être forcément fusionnées à l’image du ministère s’y rapportant. Razafindravony Christine, présidente de la Commission Artisanat et Tourisme et Rajoelina Seth, président de la Commission Transports et Météorologie, pourraient également se disputer la présidence de la Commission Transports, Tourisme et Météorologie. C’est aussi le cas de Fetra Rakotondrasoa, président de la Commission Communication, Information et Relations avec les Institutions et Tsiliva Christophe, président de la Commission Culture et Patrimoine. Qui de ces deux élus IRD va prendre la présidence de la future Commission Communication et Culture ? Dilemme cornélien également entre les deux édiles IRD Mohamad Ahmad, président de la Commission Ressources Stratégiques et Randriamanampisoa Alfred, président de la Commission Energie et Eau, puisque les deux secteurs relèvent dorénavant d’un seul ministère.

Droit de préemption. Le problème se pose moins en ce qui concerne le député IRD Andriamiasasoa Doda, président de la Commission Finances et Budget et le TIM Andriamampandry Todisoa Manampy, président de la Commission Economie et Planification. L’élu IRD s’adjugera probablement la Commission Economie et Finances qui a un intérêt …capital. Droit de préemption, peut-être aussi pour l’IRD Abel Randrianarivelo, président de la Commission Education Nationale face au TIM Jean François, président de la Commission Enseignement Technique et Formation Professionnelle. Idem entre l’IRD Befeno, président de la Commission Ressources Halieutiques et Pêche, et l’Indépendant Randrianasolo Nicolas, président de la Commission Agriculture et Développement Rural. Le danger pour le premier viendrait plutôt de l’autre IRD Raymond, président de la Commission Elevage et Protection Animale.

Repartage du gâteau. N’ont pas en revanche des raisons de s’inquiéter, Velomahazo Patrice, président de la Commission Défense Nationale ; Razafimahatratra Daniel, président de la Commission Affaires Etrangères ; Raharimalala Fiainantsoa, président de la Commission Intérieur et Décentralisation ; Rakotondrazafy José Alain, président de la Commission Environnement, Ecologie et Forêts ; Rasoloniaina Robert, président de la Commission Enseignement Supérieur et Recherche Scientifique ; Nakany Charly, président de la Commission Sécurité Publique ; Rajaobelina Lova Herizo, président de la Commission Santé Publique ; Ratsivahinisolo Andriniony, président de la Commission Jeunesse et Sports ; Fiarovana Lovanirina Célestin, président de la Commission Fonction Publique, Travail et Lois Sociales ; Ratsimandriona Aïda Hardy, présidente de la Commission Population et Protection Sociale. Tous ces présidents de Commission garderont en principe leurs fauteuils sauf en cas de nouveau repartage du gâteau  entre les députés IRD qui, faute d’avoir tous droit à une portion, appliquer l’adage « charité bien ordonnée commence par soi-même », pour ne laisser même pas les miettes au TIM et aux Indépendants au cours de la session qui n’est plus spéciale comme la précédente, mais s’annonce extraordinaire.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Resaka 4×4 ts olana amiko ny fanomezana azy reo satr nahazo foana ny depiote hatraminzay.Saingy toekarena malagasy sy asa hoany vahoaka no tandrovana mialoha dia araka ny hevitro ts aleo v omena KARENJY avokoa iz reo au lieu de V8 Toyota ka ny Filoha sy 1er Ministre. Sénat Ass Nat no manao ohatra voalohany! Misaotra Tompoko

  2. Na dia mbola tsy voatendry ny pm dia ela fantatra fa tsy hiova ny isan’ny minisitra satria ny vahoaka no nampanantenain’atoa filoha fa tsy ny depiote. Ary raha mitombona ny hoe hangataka 4×4 ny dépiotés dia tokony hijoro handa rajoelina satria tena »biens mal acquis » ny 4×4 fa vokatry ny kolikoly avo lenta nataon’ny pm ravony nividianany ireo députés t@ fotoan’androny. Raha manao tsara ny asany rajoelina tsy misy tokony hatahorany députés fa azo atao 2ème lecture ny « proposition de loi »,ary mazava ny lalam-panorenana @ mety ho tohiny. Raha fividianana députés hampandaniana ny tiana no tetiky ny sasany aleo tsy misy députés satria fitiavan’ny mpanatanteraka hanao izay tiany no tanjon’ilay fividianana, ka @ izay ny karama sy tombotsoa ary malety na ny toa azy ahavitana zavatra maro hafa . Miteny ho azy ange ilay abstention t@ fifidianana députés, efa filazana an-kolaka fa tsy mila io ny maro an’isa tsy tonga nifidy

Poster un commentaire