RMDM : Contre un simulacre de démocratie

Jacaranda
Les dirigeants du RMDM devant la presse hier au Carlton.

Le RMDM ou « Rodoben’ny Mpanohitra ho an’ny Demokrasia eto Madagasikara » a été officiellement présenté hier au Carlton Anosy. Cette nouvelle coalition politique de l’opposition présidée par le président national du TIM Marc Ravalomanana regroupe pour le moment 21 partis politiques. « Le RMDM a été créé pour apporter sa contribution au développement du pays et non pour faire un coup d’Etat. Il est là pour instaurer une véritable démocratie. Il est également là pour dire la vérité et servir de balise à d’éventuelles dérives du pouvoir. Le RMDM est également là pour faire respecter l’Etat de droit et la bonne gouvernance. Et il est aussi là pour évaluer la réalisation des promesses faites durant les campagnes électorales par les dirigeants actuels. », a déclaré Marc Ravalomanana.

Non catégorique. Par rapport à une proposition de loi relative au statut de l’opposition qui sera soumise au vote des parlementaires durant la session extraordinaire en cours, la nouvelle coalition de l’opposition a dit un non catégorique. « Cette proposition de loi vise à museler l’opposition. Elle vise particulièrement ma personne.», a dénoncé hier Marc Ravalomanana. Avant d’enfoncer le clou : « Le fait de modifier une loi qui n’a jamais été appliquée bafoue l’état de droit. ». Le président du RMDM a promis hier à ses compagnons de lutte qu’il fera tout son possible pour mériter les nouvelles missions qui lui sont confiées. A l’Assemblée nationale, la proposition de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n°2011-013 portant statut de l’opposition sera examinée à partir du lundi prochain.

R. Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. @ RANDRAROL

    Vous ne connaissez pas le célèbre adage ” les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ” ? Sachez qu’une nouvelle donne se présente pour ANR avec cette roublardise de Ravalomanana voulant à tout pris être chef de l’opposition pour des raisons essentiellement pécuniaires et maire de la capitale en même temps ayant ainsi une infime chance dans 5 ans si Dieu lui prête encore vie .En face ils ne sont pas dupes face à ce jeu malsain et le B-A BA ils sont au pouvoir via des élections démocratiques donc ils appliquent leur politique même au sein du parlement . Ravalomanana court un grand risque parce qu’à la lueur du déroulement des débats à l’assemblée nationale et des rapports de force il va laisser des plumes . Il n’y aucune garantie aussi qu’il sera élu premier magistrat de la capitale car le bilan plus que catastrophique de sa femme ne joue pas en sa faveur . Les militants TIM ne représentent que 30% des inscrits sur la liste électorale et une forte participation est plausible dans une élection de proximité .Non Mieur RAKOTONDRALAMBO votre protégé a “du sang sur les mains” et Madagascar devrait dorénavant apprendre l’application stricto sensu de l’état de droit car il y a eu un procès et l’impunité ne doit plus être la règle …

  2. ceux qui haïssent soit ra8 soit rajoelina,que vous le vouliez ou non,dites vous bien que ce sont nos finalistes,donc chacun d’eux a sa crédibilité. Et souvenons-nous que mettre ra8 à la tête de l’opposition a été une promesse de rajoelina lors de leur face-à-face à la tvm! Une loi brunnelle ne devrait pas être contraire aux aspirations de rajoelina

  3. Nous sommes 1 pays démocratique.ne remuons pas le passé et si ces groupuscules veulent suivre de près la situation socio économique de notre pays ils sont ds tout leur droit.Aussi nous attendons de voir leur contribution au dvpmt du pays comme nous attendons également les réalisations des dirigeants.aoka zay adiady tsangan olona fa ts mampandroso no sady mahamenatra e.

  4. Groupuscules politiques qui n’ont jamais participé aux élections donc des mercenaires et des aventuriers non crédibles bien connus des observateurs . Ravalomanana n’a pas trouvé mieux que s’acoquiner avec cette brochette de politicards en mal de notoriété . Ils ne trouveront jamais grâce aux yeux de l’opinion avec leur politique ” maloto” . Ravalomanana s’est planté s’il veut reconquérir le pouvoir en misant sur cette stratégie de roublard pour un hypothétique titre de chef de l’opposition et rien ne dit aussi qu’il va gagner la mairie à Tana s’il se déclare ( enfin ) candidat . Autrement il va perdre sur les tableaux ! Son avenir politique est compromis alors il n’y a que deux alternatives à son futur destin : la nouvelle prison d’Imerintsiatosika pour un criminel ( révision de son procès après signification de son jugement en 2010 )soit avec un peu de chance avec des magistrats véreux une retraite avec retour à ses vieux amours à Ambatomanga c’est à dire laitier et son vélo d’antan !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.