HVM : En tant que centriste, selon Rivo Rakotovao

Jacaranda

Le parti de l’ancien Président Hery Rajaonarimampianina, « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » (HVM) semble adopter un profil bas depuis que ce dernier n’a été plus à la Magistrature suprême. Toutefois, le président du Sénat Rivo Rakotovao, et non moins président de ce parti, a déclaré récemment que « le HVM se positionne en tant que centriste. Il ne roule ni pour l’opposition, ni pour le pouvoir». Force est cependant de constater que ce parti a été représenté, lors de la réunion de la plateforme de l’opposition RMDM qui s’est tenue le 16 août dernier à l’hôtel Carlton à Anosy. Une présence qui n’est pas du moins gratuite.

Constat. Un tableau plutôt sombre pour ce parti, surtout après la défaite de son fondateur, lors de l’élection  présidentielle, on a l’impression que l’on a assisté  à une débâcle. En effet, il n’y avait eu aucun candidat sous les couleurs du HVM lors des dernières élections législatives. La question se pose si ce serait pareil pour les élections municipales et communales.  Toujours est-il que des membres influents de ce parti ont laissé de côté les cravates bleues. Le constat ne s’arrête pas là, l’ancien parti au pouvoir a quitté son siège à Antanimena et ne se trouve nulle part du moins officiellement pour le moment. Un déclin précoce, si on pouvait  le dire ainsi, étant donné que la puissance du HVM n’a duré qu’un seul mandat.

Silence. Malgré tout, ce parti est fortement représenté au sein du Sénat. Un atout non négligeable pour le HVM du moins pour le moment. Mais ces membres au sein de la Chambre haute vont-ils tenir ainsi la tête haute par rapport aux élus de la Chambre basse qui est largement dominée par le MAPAR ? Dans tous les cas, le fondateur de ce parti s’est muré dans le silence ces derniers temps. Mais jusqu’à quand ?

Dominique R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.