Communales : Le CFM appelle au respect du « Fihavanana »

La troisième assemblée générale du CFM de cette année 2019 a été clôturée vendredi dernier à Ampefiloha. Une occasion pour son président Maka Alphonse de faire savoir que le Conseil du Fampihavanana Malagasy vient de mettre en place deux commissions spéciales dont la commission « Migration intérieure » et la commission « Réconciliation historique ». La commission spéciale « Réconciliation historique «  s’occupera surtout de la résolution de l’antagonisme entre Marine et Betsileo dans la localité d’Ifandana (district d’Ambalavao). Une situation qui nécessite l’intervention du CFM pour y rétablir la sérénité et notamment le « Fihavanana » entre Malagasy. Une délégation du Conseil y effectuera incessamment une descente. Quant à la commission spéciale « Migration intérieure », sa première mission se fera dans le district d’Ambato Boeny. Dans ce district, la migration d’une partie de la population d’autres régions n’est pas sans impact sur la vie de la population locale, pour ne citer que la dégradation de l’environnement due à la recherche de terrain à exploiter.

Campagne électorale. Sur les Communales, le président du CFM Maka Alphonse a lancé dans son discours de clôture de vendredi dernier un appel pressant à l’endroit de tous les candidats à entreprendre leur campagne électorale dans le respect mutuel et surtout dans le respect du « Fihavanana » malagasy. « L’organisation d’élections libres et transparentes se fait dans le calme et l’apaisement. », a-t-il déclaré. Maka Alphonse a également appelé à éviter les provocations entre candidats. « Chers candidats, les électeurs portent leur jugement sur votre programme de développement, et non sur votre capacité de nuisance. », a-t-il lancé. A noter que le CFM entend toujours inscrire le « Fihavanana » dans le patrimoine immatériel de l’Humanité. Ce thème a été abordé durant la troisième assemblée générale qui vient de se terminer. « La procédure y afférente continue et ceci en collaboration avec le ministère de la Culture et du Patrimoine. Fin prêt, le dossier sera remis dans les prochains jours entre les mains du gouvernement, suivi d’une rencontre entre tous les acteurs concernés. », a expliqué le président Maka Alphonse.

  1. Eugène
Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.