Cybercriminalité : LP pour les trois journalistes

Jacaranda
Les trois journalistes et le directeur de la Culture de la CUA avant leur audition au Parquet d’Anosy.

Trois heures d’audition pour les quatre personnes qui sont inculpées de propagation de fausses nouvelles dans l’histoire d’un hélicoptère qui a survolé vendredi dernier le stade municipal de Mahamasina. Nadia Raonimanalina de la MBS et du journal « Le Quotidien », Mahery Rabearivony du site d’information 24h Mada, Arphine Helisoa de « Ny Valosoa » et Patrick Andriamisa de la commune urbaine d’Antananarivo ont été entendus hier au Parquet du tribunal de première instance d’Antananarivo. Il a été décidé à l’issue de l’audition que le procès de ces individus aura lieu le 16 septembre. Ils ont obtenu une liberté provisoire en attendant ledit procès. Avant cette audition, Mahery Rabearivony et le directeur de la Culture au sein de la CUA Patrick Andriamisa ont été placés en garde à vue pendant 48 heures à la brigade criminelle à Anosy.

Trêve papale ? A rappeler que la cybercriminalité dont les quatre individus sont accusés, se rapporte à une histoire d’un hélicoptère de l’Armée malagasy qui a survolé le stade municipal de Mahamasina. Les photos de l’hélico ont fait le buzz sur les réseaux sociaux. Les commentaires ont vite inondé le facebook en faisant état de la présence des chinois dans l’appareil. Un communiqué du ministère de la Défense Nationale a tardivement démenti les informations en précisant que l’hélico a effectué un exercice militaire dans le cadre de la sécurisation des déplacements du Pape durant son séjour à Antananarivo. La question qui se pose est de savoir si la liberté provisoire prononcée à l’endroit des inculpés entre dans le cadre d’une trêve à l’occasion de la visite du Pape François qui sera dans nos murs  vendredi prochain. Le Saint Père a d’ailleurs annoncé qu’il va semer la paix et l’espérance à Madagascar.

R. Eugène

Share This Post

6 Comments - Write a Comment

  1. ny fahitako ny zava-misy hatramin’izay dia lasa tsy maty manota ny députés sy ny mpitondra. Foanana ny immunité sy ny karazany rehetra. Fehezina ny mpitondra sy olom-boafidy sns. Tsy azo anenjehana n’iza n’iza ny fanakianana mpitondra sy olom-boafidy rehetra,mpiasam-panjakana sivily sy miaramila,andrim-panjakana,orinasa rehetra. Droit de réponse ihany no azo atao sy tsy maintsy atao. Sazy henjana ho an’izay voakiana tsy manao fanazavana sy manaporofo. Minoa ahy ianareo fa hitandrina daholo ireo,ho foana ny kolikoly sy kiantranoantrano,ny dahalo ambony latabatra,fasns.

  2. Mahamasina c’est pour la ville d’Antananarivo faut pas toucher…..

  3. Ce vaurien BRANDON récite sa leçon comme une tapette en mal de partenaires ! Faudra te soigner mon gars car c’est grave Docteur .. Quant à RANAIVOSOA il est toujours dans son carcan de vieux con qui radote à longueur de journée . Il n’a qu’à aller voir le pape prochainement lui du FJKM  » FÖPLA  » de l’autre ancien vice-président pour dire ses quatre vérités comme quoi c’est la dictature à Madagascar . On verra bien quand le souverain va bien le « moucher »…

  4. Tout le monde a donc vu l’hélico avec, à bord, les chinois voulant rénover le stade.
    S’il y a eu délit de presse et désinformation, un démenti suffira. C’est la procédure légale.
    Comme cela est allé loin, cela veut dire que l’info est vraie et que le pouvoir Oranzz veut savoir aussi qui a vendu cette info aux journalistes. Ce pouvoir veut connaitre la source ( certainement en son sein même ), ce qui est supposé dissuader les vrais journalistes de diffuser les les vraies informations à la population.
    Donc, les partisans du régime, tout en prônant que l’on est dans un État de droit, veulent en même temps nous apprendre à ne pas respecter la loi. Il faut en outre une autorisation pour pénétrer dans le stade, pour ne citer que cela. Petit à petit, d’aucuns montrent leur vrai visage : la dérive vers la dictature. Adolf n’aurait pas fait mieux.

  5. Adolf n’a pas fait mieux que chez nous.

  6. IL n’Y A PAS DE DEMOCRATIE à MADAGASCAR !!! c’est l’ultime dictature. Il faut réagir , il ne faut plus avoir peur de ce régime.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.