30è anniversaire de l’Akamasoa : Le Père Pedro élevé au grade de Grand-Croix de 2e classe

Après 30 années d’actions sociales à Madagascar, le Père Pedro a été élevé à la dignité de Grand-Croix de 2e classe de l’ordre national.

Ayant honoré de sa présence la cérémonie qui s’est tenue hier à Andralanitra, le président Andry Rajoelina a offert quatre tonnes de médicaments pour le centre.

Septembre 1989 – septembre 2019. L’association Akamasoa du Père Pedro Opeka fête son 30e anniversaire. Trente années d’actions sociales donc pour ce religieux argentin qui a réussi à sortir de la situation de pauvreté, plusieurs milliers de familles malagasy. Pendant 30 ans, 30.000 personnes, généralement des sans abri, ont pu bénéficier d’un toit, d’un travail sur la carrière d’Andralanitra, ou encore de la maçonnerie, l’agriculture et l’artisanat, ainsi que d’une excellente éducation pour leurs enfants. Environs 17.500 enfants sont scolarisés actuellement au niveau des crèches, écoles primaires, collèges et lycées des différents centres créés par le Père Pedro, en l’occurrence, Andralanitra, Manantenasoa, Antolojanahary, Ambatomitokona et Mahatsara. L’association dispose aussi d’une Ecole Supérieure de Pédagogie qui octroie des formations pour un diplôme de Bacc+2 dans plusieurs domaines. Il y existe aussi un centre de soins comprenant un dispensaire, une maternité, un petit hôpital équipé d’ambulances et de plusieurs matériels aux normes, un laboratoire d’analyses, une salle d’échographie, et d’une dentisterie.

Quatre tonnes de médicaments. C’est certainement la raison pour laquelle, le président Andry Rajoelina a offert 4 tonnes de médicaments pour le centre hier. En effet, ayant toujours gardé Akamasoa et les familles pauvres du centre dans son cœur, le Chef de l’Etat a tenu à être présent à Andralanitra pour ce 30è anniversaire de l’association. « C’est de votre invitation, mais aussi pour suivre la réalisation de nombreux projets de développement en cours que j’ai décidé de rester au pays et d’envoyer le Premier ministre pour me représenter à l’Assemblée générale des Nations Unies », a-t-il expliqué dans son discours. Faut-il rappeler que depuis plusieurs années, la famille Rajoelina a toujours fêté Noël aux côtés des plus démunis d’Andralanitra. Les 4 tonnes de médicaments remis hier n’est que le début. Désormais, l’Etat assurera l’approvisionnement en médicaments du dispensaire du centre pendant tout l’année, a annoncé le numéro Un d’Iavoloha. Par ailleurs, Akamasoa sera aussi doté d’une université pour que les enfants des cinq villages du centre, ainsi que les autres élèves issus des familles défavorisées puissent avoir la chance de poursuivre leurs études après le Baccalauréat. Les travaux de construction de cet établissement débuteront cette année, a annoncé le président de la République.

Modèle à suivre. Mais l’évènement marquant de ce 30è anniversaire était la décoration du Père Pedro Opeka. Après trente années d’œuvres sociales à Madagascar, le fondateur de l’Association Akamasoa a été élevé à la dignité de Grand-Croix de 2e classe de l’ordre national. L’intéressé lui-même semblait être surpris de cette décision présidentielle. En effet, Andry Rajoelina considère le Père Pedro comme un vrai modèle à suivre pour la Société malgache, notamment pour sa persévérance et pour son amour envers les plus démunis. Faut-il rappeler qu’il y a dix ans, le 29 octobre 2009, le Père Pedro était fait Officier de l’ordre national malagasy par Andry Rajoelina qui était alors président de la Transition. Hier, le Chef de l’Etat a réitéré sa disposition à appuyer le Père Pedro et la population du centre Akamasoa dans leur combat au quotidien contre la pauvreté. La cérémonie d’hier a été honorée par la présence du Nonce Apostolique, Mgr Paolo Rocco Gualtieri. Quant à eux, les enfants des villages d’Andralanitra, de Manantenasoa et de Mahatsara ont présenté un mouvement d’ensemble pour célébrer l’évènement.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.