Ramino Paul : Une grande figure de la vie nationale s’est éteinte

Le pasteur Ramino Paul, une grande figure de la vie nationale s’est éteinte. ( Photo d’archives)

Non seulement, c’est un homme d’église, il est également connu dans le domaine politique en faisant partie notamment de  » Raiamandreny mijoro », et par la suite du « Filankevitra ho an’ny Fampihavanana Malagasy. Et ce n’est pas tout car il est aussi écrivain et poète.

Le pasteur Ramino Paul Abraham est décédé samedi dernier, à l’âge de 77 ans. Cette grande figure de la Nation a fait ses études primaires et secondaires à Ambavahadimitafo, Ambohijatovo Avaratra et Paul Minault. Pour ses études universitaires, il est passé à la faculté des sciences et techniques à Amapasampito. Il a également effectué des études supérieures, entre autres, à la faculté de théologie protestante de Genève. Notons qu’il a officié pendant une vingtaine d’années au sein de l’église FJKM Amparibe jusqu’à sa retraite en décembre 2007.
Réconciliateur. Cet homme d’église a également marqué de son empreinte le domaine politique. Il fait également partie des membres-fondateurs de  » Raiamandreny mijoro » avec le pasteur Daniel Rasoaherinjato et Madeleine Ramaholimihaso. Connu pour son rôle de réconciliateur, son parcours ne s’est pas arrêté là car il est aussi membre du « Filankevitra ho an’ny Fampihavanana Malagasy » (FFM).

Ecrivain et poète. Cet homme politique a également plusieurs cordes à son arc. En effet, il est écrivain et poète. Le Pasteur Paul Ramino est nommément le célèbre auteur du « lamako » que la plupart des Malgaches utilisent pendant les cérémonies et autres festivités. Sans parler de ses activités au sein du scoutisme. En un mot, c’est un homme qui a marqué son temps. Son inhumation aura lieu demain à Mahalavolona Andoharanofotsy. Midi Madagasikara présente ses condoléances à la famille du défunt.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Je me souviens de ses propos, fermes et entrainants, pour faire sortir Madagascar des situations de crise.
    Ayant vécu dans le scoutisme, nous pouvons lui dire MANDRIA AM-PIADANANA!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.