Projet Tana-Masoandro : Les députés IRD se posent en « médiateur »

Jacaranda
Les députés IRD préconisent un terrain d’entente.

Forts de la légitimité issue du suffrage universel direct et comme leur appellation de « solombavambahoaka » l’indique, les députés formant la représentation nationale, sont les mieux placés pour parler au nom du peuple qui est en droit de voir et d’avoir sa part de soleil.

« Anjara masoandro ». Les opposants – pour des raisons économiques et/ou politiques – au projet Tana-Masoandro voudraient priver la population de Tana de sa « part de soleil ». Le soleil risque même de ne pas briller sur l’ensemble du pays car la capitale est censée être la vitrine de la Grande Ile. L’extension et le désengorgement de la Cité concernent effectivement tous les Malgaches qui vont et viennent à Tana où les quatre coins du territoire sont d’ailleurs représentés. Des habitants résidents en perpétuelle augmentation et une population flottante sans cesse grandissante qui obstruent tout et partout (espace, logements, égouts, canaux d’évacuation, bacs à ordures…). Sans parler de la pollution et du climat d’insécurité dans la Ville des Mille où il ne fait plus bon vivre. Ce triste état des lieux a amené l’ancien maire de Tana élu à l’époque sous les couleurs du TGV à chercher une autre voie sur la Rive gauche de l’Ikopa afin de mettre sur les rails, le projet phare de son programme présidentiel « Tana-Masoandro ». Un chantier moderne qu’un mouvement qui se dit conservateur veut faire tomber à l’eau. Celui des rizières d’Ambohitrimanjaka.

Dessous politiques. « Ce ne sont pas les véritables propriétaires de rizières qui sont contre le projet. C’est un ex-membre du Conseil Supérieur de la Transition qui est à la tête du mouvement alors qu’il ne possède même pas 1 m2 de rizière sur les lieux », a fait remarquer un député. Et ce, au cours de la conférence de presse tenue hier à Tsimbazaza par les membres du groupe parlementaire IRD qui ont défendu et apporté des éclaircissements sur le projet « Tana-Masoandro ». De l’avis de cet élu de la Chambre basse, « il y a des dessous politiques derrière ce mouvement de contestation car si le projet Tana-Masoandro voit le jour, le régime du président Rajoelina sera édifié sur des bases solides ».

Intérêt général. Un autre député IRD d’ajouter que « la majorité des gens à la base ne sait même pas les avantages et les inconvénients du projet ». Un troisième édile de la majorité a enchaîné qu’ « il appartient aux députés d’éclairer la lanterne de la population sur le projet Tana-Masoandro ». Et d’expliquer qu’ « un Solombavambahoaka est le porte-parole du peuple auprès du « Fanjakana » tout en rapportant également les décisions et projets de ce dernier au premier ». C’est dans cet esprit que les députés IRD comptent jouer le rôle de « médiateur » entre le pouvoir et la population d’Ambohitrimanjaka par rapport à ce « velirano » présidentiel. Pour qu’« un terrain d’entente puisse être trouvé », le groupe parlementaire IRD appelle à un « dialogue » sur la base d’un principe gagnant-gagnant mais aussi et surtout à des fins d’intérêt général. Lequel doit primer sur des intérêts privés, sous peine de… priver le peuple de son rayon de soleil ou « Tana-Masoandro ».

R.O

Share This Post

7 Comments - Write a Comment

  1. @ tt

    A commencer par les députés TIM et Dada qui n’a pas le courage de descendre à Ambohitrimanjaka un vrai cancre SENILE hi hi hi !

  2. Les députés CANCRES ! Présidà Cancre !

  3. Tena tsy zakan’ny lohany ny rongony fohany raha io RODRICK io ka mirediredy toa ny adala sisa !

  4. RODRICK
    Marary foa amin’ny rongonony amin’ity resaka « violence sy passif » hi hi hi Raha ialahy aloha no relève  » mpandrava  » eto amin’ny tànana andimby an’i Dada dia aleo miomehy fa ny sakanay aza tsy handositra 2009 io no teraka kay kay kay ..

  5. MARC
    Miteniteny foana reto mpomba ny foza ireto: ny ekipa Rajoelina mpandatsa-drà no hita be fa mpandrava @zao fa tsy zé olona miaro ny taniny eriy.Ary misy pourcentage (vola) bé ao ambadik’io fa mody hoe interêt général.
    Hatr@izay (2009) dia ny mpomba anRajoel foana no be barofo lian-drà, ny mpomba anRa8 natao hoe matahotra kanefa tsy izay fa kosa tia zavatra milamina.
    Fa raha izao no mitohy, de ho hitan’là ry MARC foza fa hisy génération très violente eo hampipetraka tsara an’lah sy ny forongon’lah foza rehetra.Génération tsy ho voabaikon’izany Ravalon’là zany tsony satri toa be fanentrentena lôtra ileio, trop passif !Am’zao tsy resaka Ra8 contre Rajoel tsony fa mety ho lasa zavatra hafa mihitsy fa tezitra lôtra ny olona izay fitahina lava hatramin’ny 2009

  6. BRANDON

    Mazava be iza no tena  » MPANDRAVA  » fa tsy  » MPANANGANA  » ! Hampianaro bombes artisanales ny eny Ambohitrimanjaka dia ho hitan’ialahy eo ry jomaka parvis de l’hôtel de ville be fialonana fa général bombe tsy mivazivazy sao maty eny ilay osy mainty an’i Ravalomanana kay kay kay ; hi hi hi !

  7. Aza mamorona sy miteniteny foana toy io, fa hajao fotsiny ny VELIRANO N° 9 dia vita.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.