Andry Rajoelina en Russie : Rencontre avec des dirigeants d’industries russes

Jacaranda
Andry Rajoelina est aussi invité à Sotchi en tant que président du COMESA.

Le Chef de l’Etat a eu des rencontres économiques et des séances de réflexion de haut niveau avec des chefs d’Etats et des présidents d’Institutions africains

Bénéfique. Si l’on se réfère au bilan du premier jour, le Sommet Russie – Afrique qui a débuté hier et prend fin ce jour à Sotchi est positif pour Madagascar. A la tête d’une délégation malgache, le président Andry Rajoelina participe pour la première fois à ce Sommet en tant que président en exercice du COMESA. L’objectif étant de raffermir les relations de coopération. 40 chefs d’Etats africains y sont présents pour consolider le partenariat russo-africain et mener des réflexions sur la manière la plus équitable pour que la Russie puisse contribuer aux agendas de développement des pays de l’Afrique. Dans son discours d’ouverture, le Président Poutine a déclaré que la coopération entre la Russie et l’Afrique est vouée à s’améliorer au même rythme que la croissance des pays du Continent africain. La Russie apparaît aujourd’hui comme un partenaire déterminé à transmettre des compétences et un savoir faire pour aider les pays africains à atteindre leurs objectifs de développement.

Tramway. Lors du premier jour, le président Andry Rajoelina a eu une journée très chargée, engendrée entre autres, par des rencontres économiques et des séances de réflexion de haut niveau avec des chefs d’Etats et des présidents d’Institutions africaines. Les discussions ont tourné autour des enjeux économiques de ce forum en corrélation avec les différents accords économiques multilatéraux de l’Afrique. Le numéro Un d’Iavoloha a également rencontré de grands dirigeants d’industries russes dans les domaines de la fabrication d’infrastructures liées au secteur du transport et des équipements agricoles tels que GAZ, Transmashholding et RZD. Une occasion pour le Chef de l’Etat de confirmer le dynamisme et la détermination de la politique de développement de Madagascar en soulignant auprès des différents investisseurs et opérateurs internationaux, la volonté côté malgache, de collaborer avec toutes entreprises souhaitant participer au chantier de l’émergence de Madagascar. Pendant chaque rencontre, il a précisé que l’Etat met tout en œuvre pour instaurer un climat propice aux affaires et pour sécuriser les investissements d’envergure. Le président Andry Rajoelina exige que chaque projet ait un impact direct et concret sur le quotidien du peuple malgache. Dans le cadre de la réalisation de son programme ambitieux prévoyant une véritable innovation dans le secteur du transport, le Chef de l’Etat a visité une usine de fabrication de tramway et de wagons.

Davis R

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Incroyable, mais vrai !
    Rat Jo Hell a dit depuis les propagandes que les fonds pour l’ex-IEM et futur PEM sont déjà disponibles.
    En vérité, il n’y a rien. Les français n’ont pas suivi malgré les tapages et autres battages d’eau. Ni les autres occidentaux d’ailleurs. Les Étasuniens, n’en parlons même pas.
    C’est pourquoi il se tourne vers la mafia russe.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.