MID : Cinq nouveaux chefs de district nommés

Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation assure la tutelle des représentants de l’Etat au niveau territorial.

Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation continue de nommer à la tête des districts et des préfectures dans l’objectif de renforcer la contribution des représentants de l’Etat au niveau territorial à la mise en œuvre de la politique générale de l’Etat. C’est dans ce cadre que cinq nouveaux chefs de district ont été nommés lors du dernier Conseil des Ministres du 16 octobre. Il s’agit de Pierre Djaosera pour Vavatenina, Andriamaro Jovin Thomas pour Beroroha, Rakotohavana Florent Cilli De Rinal pour Andilamena, Ramaha Rakotoniaina Ando Tantelinirina pour Morombe et Ravozanaka Arilala José pour Ifanadiana.

Chefs de fokontany. Parallèlement à ces nominations aux hauts emplois de l’Etat, des changements s’opèrent également au niveau des Fokontany. « Les chefs de fokontany qui ne font pas leur travail comme il faut seront remplacés. », a expliqué le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation Tianarivelo Razafimahefa. A noter que les représentants de l’Etat au niveau territorial jouent un rôle important dans le processus électoral en cours. En tant que présidents de l’OMC (Organisme Mixte de Conception), ils sont surtout chargés d’assurer la sécurisation des opérations électorales. L’organisation proprement dite des prochaines élections communales incombe à la CENI et ses démembrements.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.