Iles éparses : Le PM préconise une consultation nationale

Jacaranda
Le ministre des Affaires Etrangères par intérim préfère une consultation nationale qu’une commission mixte.

La déclaration du président français qui a récemment mis le pied sur les îles Glorieuses continue de faire réagir. « Ici, c’est la France ! », a déclaré Emmanuel Macron. Le président de la République Andry Rajoelina était le premier dirigeant malgache à avoir réagi à ce que certains qualifient de « pure provocation ». Le chef de l’Etat a annoncé la mise en place de la fameuse commission mixte avant le 18 novembre. Après Andry Rajoelina, le Premier ministre Ntsay Christian qui assure également l’intérim du ministre des Affaires Etrangères s’est exprimé sur la question. Entendu sur les ondes de la RFI, le locataire de Mahazoarivo préconise la tenue d’une consultation nationale.

Adhésion populaire. D’après le Premier ministre Ntsay Christian, l’objectif de cette consultation nationale est de « recueillir l’ensemble des avis des forces vives de la Nation sur un sujet fondamental pour le pays ». On se demande alors sur la forme que pourrait prendre cette consultation nationale. S’agira-t-il d’un référendum ou d’une seule consultation du genre forum national ? Dans sa démarche, le pouvoir en place voudrait obtenir l’adhésion populaire aux actions qu’il pourrait entreprendre pour la restitution des îles malgaches de l’Océan Indien. L’ancien vice-président de la Cour International de Justice Raymond Ranjeva a déjà martelé que le débat juridique sur la nationalité des îles éparses a été clos suite à la Résolution 34/91 de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Recueillis par R. Eugène

Share This Post

20 Comments - Write a Comment

  1. Cela me rappelle l’Argentine et la guerre des Malouines. Quand on est trop incompétent dans la gestion des affaires intérieures, on trouve un sujet fédérateur mais sans grand intérêt pour la patrie afin de faire oublier la misère au quotidien.

  2. BRANDON

    Qu’il est vraiment con ! A court d’arguments il n’a rien à branler qu’avec des posts  » copié-collé  » . Voilà un pro-ravalomanana intelligent hi hi hi …  » Raha lany filou aho tsy hangataka ny hiverenanireo nosy ireo amintsika  » dixit Ravalomanana le vrai Rasanjy contemporain !

  3. @ MALASO

    Votre pseudo résume bien votre état d’esprit de grand merdeux …Le vrai MALASO c’est vous  » ennemi du développement  » !

  4. RAKOTONIRAINY :
    Je ne suis pas du tout mielleux avec votre maître. Au contraire !
    Et qu’est que M. Ravalomanana a à voir avec ce dossier ? Il s’agit de vous autres, les voalavo de l’enfer, dirigés par Rat Jo Hell, qui essaient de ne pas faire avancer la question du transfert immédiat de ces Iles à Madagascar.
    La Commission mixte de Novembre ne devra examiner qu’une chose : les détails du transfert.
    Et si Rat Jo Hell et son gouvernement veulent faire une consultation populaire, qu’ils le fassent (s’ils osent). En effet, une telle action ne signifiera qu’une chose : ils n’ont pas les couilles devant les vazaha à cause de leurs dettes à rembourser ( deal de Neuilly en 2008 et le fric à gogo lors des présidentielles ), et ils espèrent se mettre derrière la consultation populaire.
    En tout cas, la question pour la consultation populaire pourra être celle-ci : « voulez-vous le transfert immédiat des Iles Éparses ou bien voulez-vous les céder à la France ».
    Les renégats comme vous, Marc, Ratsimbazafy, Priscillia, …et les autres vazaha taratasy souhaitent qu’elles restent à la France.
    Ton cerveau de rat et de renégat a-t-il bien enregistré, Raloto de merde ?

  5. N,IMPORTE QUOI COMME IDEE, MADEHANA MIALA REHEFA TSY MISY ZAVATRA VITA, RAHA MISY VOLA NY FIANANANY VAHOAKA JERENA HAINGANA

  6. @ Rakotondralambo

    Bravo ! Vous avez mis en premier lieu la SADC , ça veut tout dire sur votre appartenance politique . La Chine pour nous aider à occuper les îles éparses ? Vous rigolez j’espère ? Vous ne savez pas que la CHINE est le premier pays au monde destructeur de l’environnement . Il suffit de voir les gaz à effet de serre à ShanghaÏ et leurs stratégies prédatrices sur la pêche maritime et les richesses minières . Bonjour les dégâts sur la biodiversité tant conservée par La France !

    @ BRANDON

    Il change de discours l’enfoiré car maintenant il est  » mielleux  » envers La France prônant les négociations tout en insultant les gens intelligents et futés de la diaspora . Je persiste et je signe : Ravalomanana qui est son gourou est le RASANJY vivant de notre époque !

  7. Soyez pragmatique, c’étaient à nous et plus la peine de faire des consultations nat mais plutôt de pencher sur la stratégie à adopter pour récupérer notre terre.

  8. Ilay consultation nationale dia hevi-boalavo. Izay no mba takatry ny sainy manko e !
    Ny zavatra tokony atao dia ny miresaka amin’ny frantsay ny momba ny andinindiny hanatanterahana ny fanapahan-kevitry ny ONU.
    Izany anefa dia tsy mety amin’ny mpamadika sy mpivarotra tanindrazana tanindrazana toa an-dry Ratsimbazafy, Marc, Ralotonirainy, … izay samy misolelaka amin-dry Rats Jo Hell. Ka aleo hanao consultation nationale RAHA SAHY.

  9. Les îles éparses font parti de Madagascar.il n ‘y a rien à discuter la dessus aussi faisons appel à la sadec. OUA. ONU pour nous aider à les occuper.La Chine nous donnera les moyens ( financier.militaire.materiel) afin de les occuper et de les mettre en valeur

  10. efa an’ ny malagasy ireo nosy ireo hatrizay ary mbola nohamafisin’ny ONU t@ 1979 ka consultation nationale atao inona indray??????? Mahagaga !!!

  11. Enfin un qui a compris que consulter les MALAGASY ne peut être qu’une base plus qu’importante dans cette démarche qui sera longue et difficile!

  12. BRANDON

    Le JOMAKA du parvis de l’hôtel de ville n’a pas raté l’occasion de venir à la rescousse de RANDRAROL avec ses idées farfelues et se ridiculise une fois de plus . Le traitre à la nation c’est Ravolamanana un vrai clone de Rasanjy quand il a déclaré  » qu’il n’est pas né en 1947  » insultant le MDRM et  » qu’il ne revendique pas les îles éparses s’il est élu  » . Au total ces ZD ne sont que des minables léchant le C.. d’un  » mpivarotra tanindrazana  » en l’occurrence Osy mainty d’Imerikasinina !

  13. La proposition de RANDRAROL pourra très bien être réalisée si la volonté politique de l’Etat est là. Si on veut, on peut.
    Le problème des RALOTONIRAINY et Cie réside essentiellement dans l’incapacité intellectuelle des Rats Jo Hell de saisir l’enjeu des Iles Eparses. C’est pourquoi ces gens-là émettent la sale idée ( fakopakon-kevitra ) de céder ces Iles à leur Maître, les Vazaha Frantsay.

  14. Et une eventuelle hala-bato serait en faveur de quoi?

  15. RANDRAROL

    Ne dites pas n’importe quoi avec vos propositions débiles de prendre la décision maintenant de jumeler un référendum et les législatives .ça se voit que vous ne connaissez pas les B-A BA des contours juridiques des élections . De la DEMAGOGIE rien que de la démagogie d’un énergumène qui joue l’ « intéressant  » !

  16. RANDRAROL

    Ne dites pas n’importe quoi avec vos propositions débiles de prendre la décision maintenant de jumeler un référendum et les législatives .ça se voit que vous ne connaissez pas les B-A BA des contours juridiques des élections . De la DEMAGOGIE rien que de la démagogie d’un énergumène qui joue l’ « intéressant  » !

  17. · Edit

    Référendum pour officialiser la révendication des îlots par tous les MALAGASY, consultation des instances juridiques tant au niveau nationale qu’internationale pour avoir tous les mots d’attaque et de défenses possibles !!!!!!
    Création et vulgarisation de tee-shirt « ICI, C’EST MADAGASIKARA » (bizina siora fa handeha tsara io izay te hanao)

  18. Des enveloppes seront placées dans l’isoloir et ceux qui sont contre versent une enveloppe vide dans les urnes. On utilisera les anciennes urnes et implanter un troisième isoloir. l’anp votera une loi avant 18 novembre,le 27 le peuple confirmera

  19. · Edit

    En tant que juriste, je partage l’avis du Professeur RANJEVA.
    Il faudrait peut-être une concertation entre juristes pour continuer, éventuellement, « la lutte » sur le plan juridique.

  20. il faut battre le fer tant qu’il est chaud. A titre exceptionnel, pour raison de souverainneté de l’etat en danger imminent, un référendum sera organisé conjointement aux élections municipales du 27 novembre 2019. Les malgaches auront à se prononcer sur la restitution ou la cogestion. Un bulletin unique portant l’inscription RESTITUTION-FAMERENANA sera utiliser. Ceux qui sont contre gardent dans leur poche leur bulletin

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.