Assemblée nationale : Une 33e commission portant sur la poursuite d’un député

La Commission permanente chargée de l’examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d’un député, a été créée jeudi dernier, lors d’une séance plénière à l’Assemblée nationale. Le député élu dans le district de Morombe, Région Atsimo-Andrefana sous les couleurs de l’IRD qui a été élu, par 70 voix sur 73 votants à la tête de cette commission, Lucien Rakotomalala car il s’agit de lui, est chargé de cette commission. En outre, ces députés ont décidé que la commission devrait contenir 15 membres dont 2 du groupe parlementaire TIM, 2 du groupe parlementaire GPR et les 11 membres restants du groupe IRD. A noter que des députés TIM et GPR ont voté pour ce candidat proposé par l’IRD.

Mesures restrictives. De son côté, la Présidente Christine Razanamahasoa a déclaré que  cette commission va communiquer ses décisions à ceux qui ont pris des mesures restrictives de liberté contre un député. A noter que cette commission chargée de l’examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d’un député est la 33e commission permanente au niveau de l’Assemblée nationale.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.