Raveloson Ludovic : Le député de nouveau incarcéré

Jacaranda

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur la décision ayant permis au député de Mahabo de bénéficier d’un régime de main-d’œuvre pénale.

Nouveau rebondissement dans l’affaire du député Ludovic Adrien Raveloson. Cette affaire a défrayé la chronique depuis quelques temps. Condamné à une peine de 5 ans d’emprisonnement ferme, ce parlementaire a pu quitter la prison en bénéficiant d’un régime de main-d’œuvre pénale (MOP). Il a ensuite exercé un travail au sein de la Chambre de commerce de Morondava. Par rapport à cette « faveur », bon nombre d’observateurs ont crié au scandale. En effet, l’affaire a engendré une forte suspicion de corruption. C’est certainement la raison pour laquelle, la Gendarmerie nationale a décidé de prendre ses responsabilités. Aussi, lundi dernier, des éléments des Forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation du député Ludovic Adrien Raveloson. Depuis, le député est de nouveau incarcéré. Par ailleurs, d’après les informations, une enquête aurait été ouverte en vue d’apporter des éléments d’éclaircissement sur la décision ayant permis au député de Mahabo de quitter la prison. Comment un détenu ayant écopé d’une peine de 5 ans d’emprisonnement peut bénéficier d’un régime de main-d’œuvre pénale ? C’est la question qui se pose. Cette enquête permettra aussi de déterminer qui a favorisé la libération de ce détenu.

Résolution. L’on attend désormais la réaction des députés qui œuvrent pour la libération de leur collègue Ludovic Adrien Raveloson, et du député de Fandriana, Hasimpirenena Rasolomampionona. Ce dernier quant à lui, est placé sous mandat de dépôt à Antanimora pour son implication dans la mise en vente de la Villa Elisabeth. Faut-il rappeler que du côté de l’Assemblée nationale, une commission spéciale a été mise en place pour étudier la situation de ces deux parlementaires. Il convient en effet de souligner qu’à cause de leur incarcération, les districts de Fandriana et de Mahabo sont privés de député depuis le début de cette législature. Cinq mois, ou enfin presque, sans représentant à la Chambre basse, les populations de ces deux districts commencent à hausser le ton. Pas plus tard que vendredi dernier, les députés ont voté pour une résolution réclamant la suspension provisoire de l’incarcération des deux députés. Désormais, la balle est dans le camp de la Justice qui devrait se prononcer sur cette résolution. En attendant, Ludovic Adrien Raveloson et Hasimpirenena Rasolomampionona vont devoir s’armer de courage et de patience dans leur cellule respective.

Davis R

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. aoka re mba tsy hasiana teny tsy fatao fa na inona fahasosorana,tsy maninona na hivantam-piteny fa mba fidio ihany- ny tsy azo lavina kosa aloha dia fisamborana na didy talohan’ny fifidianana depiote ny azy roa rahy ka nahatonga ny zp nandray andraikitra,izay heveriko ho valin’ny hetsik’ireo deputés. Manaova lalàna raha izany ianareo députés mikasika « rétroactivité »,tsz @ mikasika anareo fa @ « prescription acquisitive »,hahafahan’i pdt rajoelina manatanteraka ny resaka ambodiala sy histrahan’ny hafa izany

  2. aoka re mba tsy hasiana teny tsy fatao fa na inona fahasosorana,tsy maninona na hivantam-piteny fa mba fidio ihany

  3. @ Brandon

    Le sort de ton dada est aussi scellé ! Tsiafahy ou Tsiromandidy ?

  4. Ny tena misongadina ry nao dia ny havendranan’ireto mpifidy azy rehetra.
    Efa fantatra mibaribary izao ve nama fe be afera dia mbola hofidiana indray.
    Tena mbola betsaka ilay gasy no vendrapr…

  5. IRD ( I Raveloson Député ) = Kolikoly.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.