Polémiques autour de la loi sur les VBG : Idealson dénonce une manœuvre pour créer des psychoses

« Le mariage pour tous n’est stipulé dans aucun des 22 articles de la loi n°009/2019 du 4 décembre 2019 relative à la lutte contre les violences basées sur le genre ». C’est ce qu’a déclaré hier Idealson, le président de la Commission Juridique au niveau de l’Assemblée nationale. Face aux polémiques autour de l’adoption de cette loi, ce juriste qui vient d’être élu représentant de la Chambre basse au sein de la Haute Cour de Justice, a tenu à mettre les points sur les « i ». Selon le député d’Ampanihy, « l’adoption d’une loi favorisant le mariage entre personnes de même sexe à Madagascar est inenvisageable ». « Il est inconcevable qu’une telle loi soit adoptée en terre malgache », a-t-il martelé.

Déstabilisation. En effet, faisant référence à la culture, ainsi que les us et coutumes malgaches, ce parlementaire natif du Grand Sud de la Grande île estime que la population malgache n’acceptera jamais l’adoption d’une loi favorisant le mariage pour tous. Idealson considère les manœuvres des gens de l’opposition, notamment du député d’Ambatondrazaka élu sous la bannière du « Tiako i Madagasikara », Fidèle Razara Pierre, comme « de la diffusion de fausses nouvelles ». « Cette manœuvre est faite uniquement pour créer des psychoses au niveau de la population », dénonce le député d’Ampanihy. Lors d’une manifestation au Magro Behoririka, le député d’Ambatondrazaka a accusé ouvertement le régime Rajoelina de vouloir favoriser le mariage pour tous. Une déclaration qui a incité les observateurs à se demander si avant de procéder à l’adoption de cette loi, les députés ont pris le temps de la lire. En tout cas, de son côté, Idealson lance un appel à l’endroit des autorités en place pour prendre des mesures face aux manœuvres de déstabilisation.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Fanjakàn’ny DEVOLY no misy @zao fotoana izao ! Resaka « pédé » sy » gouines » no lasa laharampahamena ny filou mivady ! Loooza ho anao ry gasikara!

  2. · Edit

    Ce qui pose une grande confusion et ambuigité dans cette loi est l’interprétation de la notion du terme « genre ». Si celui se réfère uniquement à l’homme « genre masculin », à la femme « genre féminin », ceux qui défendent l’Etat actuel n’ont pas tort de dire qu’il ne s’agit point d’une loi sur la promotion de LGBT à Madagascar, y comprise l’idée du mariage pour tous . Si le terme en question semble au contraire insinuer le troisième sexe: » ni homme ni femme », alors là, le député Razanapiera a toutes les raisons du monde qu’il s’agit parfaitement de véhiculer d’une manière surnoise les « droits »de ces personnes appartenant au « troisième genre »(LGBT). D’ailleurs, les violences stipulées par cette loi en question n’ont pas été qualifiées. Par conséquent, toutes violences physiques ou verbales et formes de discrimination contre ces personnes de troisième genre sont dorénavant passibles de peines.

  3. @ BRANDON

    Retrouvez votre Fidèle Razara Pieere au Magro et n’oubliez pas de lui inculquer votre « Hasina » d’un Andriana reraka avec votre monarchie constitutionnelle à la CON !

  4. Désolé pour tout le monde, mais écoutez le discours de Mialy Rajoelina. Elle a été explicite à la tribune : elle défend les droits des LGBT !!!!!! Et certainement des LGBT-Z tant qu’on y est. Les Z comme zoophiles font légion en Occident.
    Putain, pour parler français ! Le pouvoir actuel a dit vrai : il nous fait effectivement voir ce que nous n’avons jamais vu en 50 ans !

  5. Désolé pour Midi de donner une référence de l’Express de Madagascar: un interview de Mme Vololoniaina Rakotonirina qui est très explicite sur la nouvelle loi VBG ………
    https://lexpress.mg/19/12/2019/vololoniaina-rakotonirina-tous-sopposent-a-louverture-a-lhomosexualite/

    Ces mise au point permettent de balayer les fake-news sur les réseaux sociaux.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.