Année 2019 : Le CFM à l’heure du bilan

Clôture de la 4ème session ordinaire du CFM à Ampefiloha vendredi dernier.

La quatrième session ordinaire du CFM (Conseil du Fampihavanana Malagasy) de cette année 2019 a été clôturée vendredi dernier à Ampefiloha. Une clôture qui a été placée sous le signe du bilan. Dans son discours, le président du CFM Maka Alphonse a énuméré les différentes réalisations de cette structure, chargée de piloter la réconciliation nationale, durant l’année qui arrive à sa fin dans une semaine. En matière d’élections, les réalisations vont de l’élaboration de la Charte de bonne conduite des candidats aux présidentielles de 2018 à de multiples appels à l’apaisement lors des dernières Communales, en passant par la signature du « Toky nomena » dans le cadre des Législatives du 27 mai. Par ailleurs, le CFM a pu organiser des concertations sur la réconciliation dans plusieurs régions de l’île dont Atsimo Atsinanana, Vatovavy Fitovinany, Vakinakaratra, Androy, Amoron’i Mania, Atsinanana, Anosy, Ihorombe et Haute Matsiatra.

« Dina ». Maka Alphonse a aussi fait savoir que le Conseil du Fampihavanana Malagasy était intervenu pour la conformité des « Diana » aux lois en vigueur à Madagascar. C’est le cas du « Dinan’ny Melaky Tsimipoly »(Besalampy) et du Dina « Basavoha » (région Sofia). Des descentes sur terrain ont également été effectuées dans le cadre d’ateliers et de portes ouvertes, pour ne citer que ceux de Besalampy, Mandritsara, Farafangana, Andriambilany Ambatolampy, sambava, Nosy Be, Analalava et Ambovombe Androy. « A travers ces descentes, le CFM a pu instituer des espaces de dialogue. Des recommandations ont été dressées à partir des réalités locales. Ces recommandations ont été transmises aux différentes Institutions de l’Etat pour d’éventuelles mesures dans le cadre de la mise en œuvre de la réconciliation à Madagascar. » a souligné Maka Alphonse vendredi dernier lors de la clôture de cette quatrième session ordinaire du CFM  pour cette année 2019.

Recueillis par R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Structure et institution inutile et budgétivore et composée d’incompétents et d’individus véreux à la solde de ce régime et de dirigeants incompétents et incultes.Aucun resultat palpable, zéro.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.