Conseil municipal de Tana : L’RK a raflé les quatre sièges du bureau permanent

Les quatre nouveaux membres du bureau permanent de la CUA. Le président du conseil municipal (2ème à partir de la gauche, avec des lunettes). (photo : Kelly)

Les conseillers municipaux n’ont pas attendu longtemps pour élire les membres qui composent leur bureau permanent.

Comme prévu, le conseil municipal d’Antananarivo a tenu sa première réunion, hier.  Les conseillers ont ainsi procédé, hier, à l’élection des membres du bureau permanent. A l’issue du vote, Ralitera Andriamparany a été élu président du conseil municipal. Il a été crédité de 28 voix sur les 55 suffrages exprimés. Quant à Naharison Rapatsalahy, il a eu le poste de vice-président. Pour ce qui est du premier et du deuxième rapporteur, ils ont été ravis respectivement par Rakoto Razafimbelo et Victor Andriantsoa. Tous sont issus de l’IRK. Cette plateforme proche du pouvoir a ainsi raflé tous les sièges au niveau du bureau permanent.

Restaurer l’image. Lors d’une interview accordée à la presse, le nouveau président du conseil municipal a parlé notamment de restaurer l’image ainsi que le droit des conseillers municipaux. Il n’a pas manqué également de souligner que le conseil municipal va tenir incessamment une session extraordinaire où il sera question, entre autres, de l’organigramme ainsi que la délibération de délégation de pouvoir octroyé au maire. La mise en place des différentes commissions sera aussi à l’ordre du jour. En somme, un agenda surchargé pour les prochains jours.

Initiative. Notons que la composition des  conseillers municipaux se présente comme suit : l’IRK et le TIM sont à égalité avec 25 sièges pour chaque liste. La liste « Komba » a obtenu 3 sièges contre 1 pour la liste de Lalatiana Ravololomanana. Le 55ème siège de conseiller municipal est ravi par  une autre liste indépendante. Au vu de cette composition, le nouveau maire d’Antananarivo Naina Andriantsitohaina devrait tenir compte des différentes entités. Toutefois, si les conseillers issus de l’opposition auraient l’intention de bloquer l’initiative du maire, ce dernier va probablement consulter les conseillers indépendants pour avoir leur soutien. Malgré tout, le premier magistrat de la ville d’Antananarivo se fixe comme objectif de redorer le blason de la capitale. Ce qui devrait être l’affaire de tous.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Winners take all. On aurait pu faire une petite ouverture. Maintenant c’est la guerre ouverte.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.