CUA : L’organigramme au menu ce jour

La CUA va se pencher ce jour sur son organigramme. (Photo d’archives)

Conseil municipal d’Antananarivo. Outre l’organigramme, les conseillers municipaux vont également procéder à la mise en place de différentes commissions de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA). Mais la principale tâche de la commune, du moins pour le moment, est le ramassage des ordures. Sans parler de l’insécurité qui sévit dans la capitale.

Trois jours après l’élection des membres du bureau permanent du conseil municipal d’Antananarivo, les conseillers municipaux vont se réunir de nouveau ce jour, mais cette fois-ci pour se pencher sur l’organigramme de la CUA. Cette session extraordinaire va notamment déterminer le nombre de directions au sein de cette municipalité. Il se pourrait également qu’à la suite de l’adoption de cet organigramme, l’on procèdera à une série de nominations. Pour le cas de la Commune Urbaine de Majunga, les conseillers municipaux ont adopté à l’unanimité, hier, leur nouvel organigramme.

Principale tâche. Dans les prochains jours, les conseillers municipaux vont aussi procéder à la mise en place de différentes commissions. Par ailleurs, certains délégués des six arrondissements ont été nommés et ils sont déjà à pied d’œuvre. Toujours est-il que la principale tâche qui incombe à la CUA concerne ces montagnes d’ordures qui sont non seulement présentes dans les différents « fokontany » de la capitale, mais qui dégagent également des odeurs nauséabondes. Sans parler des problèmes de santé que cela va engendrer.

Ramassage des ordures. Le problème qui se pose est que, à ce jour, le ramassage des ordures relève du SAMVA (Service autonome de maintenance de la ville d’antananarivo), qui n’est autre qu’un organisme rattaché au ministère de l’Eau, et ce, suivant le décret n°2009-11 66 du 15 septembre 2009. L’ancien maire de la capitale, Lalao Ravalomanana, a maintes fois revendiqué la gestion du SAMVA par la CUA. Même topo pour le maire actuel. Pourtant, cela rentre notamment dans le cadre de l’embellissement ou de l’amélioration, c’est selon, de la Ville des Mille. Notons que ce ramassage d’ordures a été au centre de litiges entre la municipalité d’Antananarivo et le SAMVA qui se renvoient la balle. Le nouveau premier magistrat de la ville d’Antananarivo est probablement conscient des problèmes qui l’attendent. Dans tous les cas, il s’est fixé comme objectif de redorer le blason de la Ville des Mille.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.