CUA : Pour la réorganisation de la capitale

La CUA va procéder à la réorganisation de la capitale.

Le nouveau maire de la capitale, Naina Andriantsitohaina, est à pied d’œuvre. Il n’a pas attendu longtemps pour prendre les mesures qui s’imposent sur sa vision pour la Ville des Mille.

Selon Richard Ramanambitana, directeur des relations avec les institutions au sein de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), l’on procède actuellement à la réorganisation de la capitale. Il s’agit notamment des marchés publics, mais surtout du secteur informel qui excelle dans ce domaine, et de la circulation dans la capitale. Le Premier magistrat de la ville a ainsi procédé depuis presque deux semaines à l’assainissement des rues où des marchands qui opèrent sur les trottoirs, ainsi que des rues qui présentent de fortes perturbations de la circulation et qui engendrent des embouteillages monstres.

Sensibilisation. À cet effet, la police nationale et la police municipale se sont réunies pour trouver une solution à ce problème qui semble être difficile à résoudre dans la capitale. Malgré tout, la CUA est en train de peaufiner des mesures d’accompagnement afin de pallier aux problèmes de ces marchands qui sont dans l’informel. L’objectif étant de remettre de l’ordre dans la capitale. À propos de la circulation, selon Richard Ramanambitana, on devrait procéder à la coordination des piétons, des véhicules et des marchands. Dans cette démarche, une réunion s’est tenue hier matin à l’Hôtel de ville, entre les transporteurs et les coopératives. Faut-il rappeler que des décisions ont été prises au niveau du conseil municipal d’Antananarivo portant sur la circulation dans la capitale. Ce afin que tout un chacun puisse respecter la loi. Toutefois, même si le budget a été adopté, cela ne signifie pas que ces mesures seront immédiatement appliquées, a fait remarquer Richard Ramanambitana . « Il y aura de la sensibilisation ainsi que de la formation des transporteurs », a-t-il également indiqué.

Respecter les procédures. Par ailleurs, l’après-midi a été consacrée aux opérateurs économiques, et l’ordre du jour portait notamment sur les panneaux publicitaires. Ces derniers doivent désormais respecter les procédures et sont soumis à des déclarations au niveau de la CUA. Notons que toutes ces dispositions sont conformes aux engagements « Veliranon’Iarivo » de Naina Andriantsitohaina, qui sont, entre autres, de redorer l’éducation, d’améliorer l’accès à l’eau potable, et de construire des parkings ainsi que de nouvelles infrastructures sportives et culturelles. En plus court, redorer le blason de la capitale.

Recueillis par Dominique R.   

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. « la police municipale et nationale qui se réunissent pour trouver une solution à ce problème qui semble difficile à résoudre ». Pourquoi dire difficile mr le maire? Continuez à utiliser la police et la zp armée avec leur gaz voyons!- « coordination des piétons véhicules et marchands ». Vous avez déjà chassé les marchands du bord de route à coup de gaz, pourquoi vous arrêtez? Vous avez reçu exceptionnellement 50milliards d’ar,la première depuis 60ans,utilisez cette somme auprès du FIP pour avoir 500milliards d’ariary,puis construisez deux marchés à étage manarapenitra au pochard et à la petite vitesse puis des routes suspendues ou similaires.- « sensibilisation et formation des transporteurs ». Ce sont tous des transporteurs professionnels de longue date, ou une peur une fois mis sur le fauteil? Bon courage! Continuité de l’état oblige! Arrêtez de médir vos prédécesseurs et travaillez!

  2. · Edit

    Penser surtout à un grand Tanà car la ville s’étouffe .Aussi le réchauffement climatique et la surpopulation font que le système d’assainissement est largement dépassé..
    Le système de transport aussi doit être repensé..Beaucoup de capitale ont choisi de maximiser l’utilisation des transports en commun .Nous avons les rails qui vont d’Analakely à Tanjombato, à Alarobia,…Le tramway sera un atout formidable pour lutter contre les embouteillages, la pollution…
    Les mesures sparadrap « ampy izay »….

  3. Voici les QUATRE défis à relever par la nouvelle équipe

    1- Assainir la ville d’Antananarivo
    2- Instaurer la sécurité physique de la population
    3- Avoir la confiance de la population
    4- Réaliser des aménagements de la cité.

    ce n’est pas facile du tout. Si vous arrivez à réaliser les trois sur les 4, l’équipe est championne.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.