Aides d’urgence dans le Sud : Andry Rajoelina occupe le terrain

Andry Rajoelina, des aides d’urgence dans le Sud.

Le numéro Un d’Iavoloha persiste et signe sur la nécessité d’apporter des solutions durables et pérennes aux « kere » qui frappent le Sud depuis des décennies.

« C’est dans les moments difficiles que l’on connaît les vrais amis ». C’est ce qu’a martelé le président Andry Rajoelina tout au long de sa descente dans la partie Sud de la Grande Île. Conformément à la décision qu’il a prise mercredi dernier au cours du Conseil des ministres, le Chef de l’Etat a visité durant le week-end, les communes et districts des régions Androy, Anosy et Atsimo Andrefana touchées par la sécheresse. Une véritable occupation de terrain du Chef de l’Etat afin d’apporter des aides d’urgence à la population du Sud. Il a percé le fin fond du pays pour aller aux contacts des victimes du « kere », et aller à leur chevet. 

Une foule immense. Son périple de samedi a débuté à Amboasary Sud, dans la Commune de Sampona et a été clôturé au Faux Cap, dans le District de Tsihombe, en passant par Maroalipoty et Maroalimainty, dans le District d’Ambovombe Androy. Hier, Andry Rajoelina a poursuivi son déplacement dans le District de Beloha, Commune Kopoky, à Ankaranabo, District de Bekily, dans l’Androka, “Fokontany” Ankalangasa, District d’Ampanihy, et à Tameantsoa, District de Betioky Sud. Lors de son arrivée dans la capitale de la Région Atsimo Andrefana, à Toliara hier, le Chef de l’Etat a été accueilli par une foule immense. Apparemment, sa cote de popularité reste intacte dans la partie Sud de la Grande Île. 

Aux contacts de la population. Une ferveur humaine a été constatée. « Hetsika vonjy aina ». Telle est l’appellation de cette tournée présidentielle dans le Sud. En effet, apporter des aides d’urgence et venir aux contacts de la population locale pour leur soutenir en ce moment difficile. C’était notamment l’objectif de la descente. Le numéro Un d’Iavoloha persiste et signe sur la nécessité d’apporter des solutions durables et pérennes aux « kere » qui frappent le Sud depuis des décennies. Mais en attendant, des solutions d’urgence ont été apportées. Andry Rajoelina a lancé la distribution de produits de première nécessité, entre autres, du riz, du sucre, de l’huile alimentaire et des légumes secs. Les populations des communes visitées ont également eu droit à des repas chauds, ainsi que des compléments alimentaires pour les enfants. Par ailleurs, un système de suivi va être mis en place pour contrôler leur croissance. Depuis une semaine, des camions-citernes assurent gratuitement l’approvisionnement en eau des communes de Sampona, Maroalimainty et de Maroalimpoty, ainsi que des six autres communes environnantes. Cette initiative se poursuivra pour les quatre mois à venir, c’est-à-dire jusqu’au mois de juin. 

Soutien financier. Le Président Andry Rajoelina a tenu à préciser qu’à terme, des points de captage du pipeline seront mis en place afin d’approvisionner en eau les communes des régions touchées par la sécheresse. Des points de forages seront également construits où des techniques d’ultrafiltration et de désalinisation d’eau y seront appliquées. Dans le cadre du projet « Fiavota », plusieurs milliers de ménages vont bénéficier d’un soutien financier chaque mois pendant les quatre prochains mois. Durant cette tournée, le président Andry Rajoelina a été accompagné par la Représentante de la Banque mondiale, Marie- Chantal Uwanyiligira, le Représentant du Programme Alimentaire Mondiale, Moumini Ouedraogo et l’Ambassadeur de l’Union européenne Giovanni Di Girolamo. Ces partenaires techniques et financiers contribuent pleinement à ce « Hetsika vonjy aina ». La Banque mondiale a débloqué cinq millions d’euros pour appuyer le relèvement des ménages touchés par la sécheresse. A noter aussi la participation active de la Direction des Affaires Sociales et Politiques de la Présidence, l’Association FITIA de la Première Dame Mialy Rajoelina, ainsi que les ministères de la Population, de l’Eau.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. – MARC – Ngeda dia miray Fahoriana amin’ireo Mponina any Atsimo tratran’ny Kéré izao. Io Kéré io efa ho 50 Taona izao mbola tsy nisy naha IRAY ireo izay nitondra nahita Vaha-olana mihaja sy marina nataon’izireo. Vola BE no Nomen’ireo Organismes Internationaux hanaovana Foto-drasa maharitra tsy ary voatanisa eto izy ireo nefa NANJAVONA daholo izy ireny : NAHODINA – NANGALARINA izany Fanampina izany. Ravalomanana, Rajaonarimampianina, Rajoelina samy vaorongotra ny amin’izany Tompon’andraikitra izireo tsy hafa miala : Blablabla fotsiny no nataon’izireo. Dénonciation no Tsikera nataoko sy ireo olona maro no nitanisain’iela ho alefa eny aminy 18 Km. OK. Ngeda mihaina tsara izy, matory tsara koa izy faha jamais tsy ho CON hoatran’iela izay Mpisolelaka qu’importe iza ilay olona . Izay rehetra manao ny tsy rariny eto amin’ity Firenena ity dia miantso ny Ray sy ny Razana ny Malagasy : TSY HAHITA SOA EO AMIN’NY FIAINANY- IZY SY IREO TARANANY

  2. oui,c’est une foule immense mobilisée par la faim et par la soif : ny fahoriana mahazaka maniraka. A mon avis,en donnant quatre mois aux ministres concernés pour éradiquer le kere,mr le pdt interpelle sa propre personne puisqu’il faut que mr le pdt leur donne les moyens(financiers). On ne fera pas venir ferdinand pour faire creuser des canaux mr mickey mais à nous d’installer des pipelines pour conduire les eaux de faraony et d’autres fleuves,pas pour les vendre aux arabes comme l’envisageait la transition mais pour alimenter androy!C’est bien beau miami,stades,nouvelles villes mais meilleurs et urgents la survie,le bien-être permanent des antandroy et des sinistrés,la réhabilitation de tous les dégats occasionnés par ces fortes précipitations.

  3. @ RABEHARIVELO

    Tsy mila valiana akory io vendrana mirediredy io ! Ireny ny naman’ilay RALAY lazainy fa tsy manana lehibe no tsy mahazo vola ny marary saina toa io . Mahamenatra ny mpomba an’i Ravalomanana ary tsy mahagaga ny fakon’olona fa be fialonana no fankahalana no mifoka rongony . Ny mponina any atsimo mijaly mendrika hasiana hasina fa raha ry NGENDA , MPIJERY , MPANDINIKA , VAHONA , LAZALAZAO , JO BRANDON sns aleo halefa eny @ PK 18 Anjanamasina fa MIDEGANY !

  4. Rabeharivelo, vous le dites si bien!!!! On ne verra que du feu……tout le monde sera berné par ce brassage du vent. Hahaha

  5. Eisy e ry Mr RABEHARIVELO : Mahazo fihany mihitsy le milelaka e?, efa tonga eo amin’ny feny izao , miezahà mafimafy ihany dia tafakatra ambonimbony kely eo amin’ny tena tanjonareo hahaha, mazota e , aza adino ny selfie rehefa tonga eo an…. solution 13 mpanenjika toujours afara.

  6. Jamais un PRM n’a été aussi proche du peuple . Il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas le reconnaître . Le kéré est un fléau se perpétuant depuis des décennies sans que tous les précédents régimes ont pris le problème à bras le corps . ANR mouille le maillot et on sent un humanisme certain autrement il n’est pas « faux » . Les aboyeurs de service auront toujours à dire mais force est de constater que les vivres et autres donations ne seront pas détournés contrairement à d’autres époques surtout durant la gouvernance du « MAP 1  » et du « fisandratana » . Les adversaires politiques du pouvoir actuel se rendront à l’évidence tôt ou tard que les jeux sont pliés et un second mandat de Rajoelina n’est plus une vue de l’esprit . Les RASOULOU et autres sbires pro-Ravalomanana ne verront que du feu !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.