Marc Ravalomanana : « Nous sommes un parti démocrate chrétien »

Marc Ravalomanana prône la redynamisation du parti. (Photo Yvon RAM)

Le fondateur de Tiako i Madagasikara n’a pas manqué de lancer un appel à ceux qui ont quitté le parti de réintégrer cette formation politique.

Comme prévu, la réunion des responsables du parti Tiako i Madagasikara s’est tenue hier à l’Espace Yandy By Pass. D’entrée de jeu, Marc Ravalomanana a mis en exergue la redynamisation de ce parti, et ce, au niveau des fokontany, des communes, des districts et des régions. A cette occasion, Riana Andriamasinoro a été nommé en tant que Secrétaire général du TIM. Il succède à Olga Ramalason qui vient d’occuper le poste de SG du RMDM. Et une autre nomination, celle de Fidel Razapiera qui est chargé, désormais, de la Communication de ce parti. Il y aurait ainsi un processus à suivre avec, notamment, une analyse de la situation actuelle. Avant de se poser la question “ Quels sont les problèmes qui se posent et quelles sont les opportunités ?” il a aussi fait mention du changement en particulier du comportement des dirigeants.

Redynamisation. Ce fut également l’occasion pour le fondateur de l’empire Tiko de clamer haut et fort: « Nous sommes un parti démocrate chrétien». Même s’il ne l’a pas dit ouvertement le parti est en train de traverser une mauvaise passe, c’est ce qui a motivé probablement cette redynamisation. Dans tous les cas, le numéro Un du TIM de souligner: « Nous ne sommes pas vaincus ». Il se dit d’ailleurs ravi de la conviction des membres de ce parti en citant l’exemple de ceux qui ont rallié la Capitale malgré les difficultés qu’ils ont dû endurer en cours de route.

Resserrer les rangs. De son côté, le nouveau SG du TIM de souligner que bon nombre de nos citoyens partagent les points de vue de ce parti. Et lui d’enchaîner: “Nous avions de nombreux élus, notamment les députés, les maires et les conseillers”. Toutefois, il a invité les partisans et les sympathisants du TIM à resserrer leurs rangs. Quant à Me Hanitra Razafimanantsoa, elle a déclaré: “Nous sommes tous responsables de la redynamisation”. Presque tous ceux qui ont pris la parole ont tous repris ce mot redynamisation comme si c’était devenu un leitmotiv.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire