chronique de Mickey : Quid du Coronavirus? Virtus in media stat !

Face à la propagation et la liste morbide des victimes de cette maladie, les spéculations vont bon train. Parce que l’homme devant le doute, l’angoisse et l’inconnu, n’a de cesse de se demander où est la vérité et donc comment vaincre ce mal ? Il y a les éternels optimistes qui la prennent à la légère et ceux qui, pensant réfléchir, trouvent ainsi une explication rationnelle et se satisfont de leur démarche. Et si “ Virtus in media stat “, locution latine signifiant que la vérité est entre les extrêmes.

Entre les personnes qui disent, d’abord, qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure et que somme toute que les grippes banales dont on a l’habitude ont fait pas plus de victimes que celle-là, les atteints sont d’ailleurs les mêmes à savoir les personnes âgées ou de santé fragile. Et tous ces tremblements faits autour ne riment à rien, puisque l’Humanité est déjà venue à bout même de la grande grippe espagnole… celle de 1918-1919 qui a fait jusqu’à 100 millions de morts soit 2,5 à 5% de la population et curieusement elle serait venue conjointement de Chine et des Etats-Unis. Donc ne nous emballons pas trop. 

Puis, cette version soit disant officielle, selon laquelle, cette maladie devenue épidémie et peut-être pandémie aurait été due à l’ingestion de bêtes sauvages. Ce qui fait penser au Sida et à l’Ebola en Afrique mais dont l’ampleur a été contenue parce que la mobilisation a été universelle. Cette fois-ci, la Chine a montré, seule d’abord, que cette baisse de l’amplification du coronavirus prouve que son savoir-faire fera aboutir à une issue positive.

Et celle-là moins officielle mais clamée publiquement par les médias non chinois, comme quoi l’origine de cette maladie serait une mauvaise manipulation ou une négligence d’un laboratoire public situé à Wuhan même. 

Enfin, et ceux qui rechignent à admettre ces versions et appellent à l’éternel théorie du complot, c’est-à-dire ceux qui   proposent de donner « une vision de l’histoire perçue comme le produit de l’action d’un groupe occulte agissant dans l’ombre… qu’un petit groupe de gens puissants se coordonner en secret pour planifier et entreprendre une action illégale et néfaste affectant le cours des événements … La conspiration secrète civile, criminelle ou politique, visée par la théorie du complot, agirait généralement dans l’objectif de détenir ou conserver une forme absolue de pouvoir (politique, économique ou religieux) ». Entrant dans cette conspiration, les « Malthusiens » qui s’obstinent à dire qu’il y a « des individus qui sont de trop à la table des convives » ( la population augmente de manière arithmétique tandis que la consommation de manière exponentielle, par conséquent il faut des guerres, des famines ou des épidémies pour éliminer périodiquement le surplus de population- consommateurs !). Les adeptes de la décroissance économique sont-ils conscients ou non qu’ils contribuent à développer cette théorie ? Puis, il y a ceux qui penchent pour une conception « darwinienne »: La nature élimine les faibles. Et enfin, peut-être, il y a encore les tenants d’une certaine suprématie d’une ou deux ou trois races sur les autres. 

Devant l’inconnu l’homme réfléchit « cogito ergo sum » dit-on, mais aussi il faut admettre que  Virtus in media stat .

M.Ranarivao

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. On se demande bien ce que les partisans de la décroissance viennent faire ici.. A moins de vouloir sournoisement les mêler aux conspirationnistes que vous décrivez par ailleurs ?.. Plutôt dérisoire..

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.