CSI : Neuf axes prioritaires dans la lutte contre la corruption

La présidente du CSI Sahondra Rabenarivo a parlé d’un vaste programme de réformes. (Photo Princy)

Le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité (CSI) a tenu un atelier, hier, à l’hôtel Le Pavé, portant notamment sur la mesure nationale de la corruption et de la gouvernance dans les neuf secteurs prioritaires de la Stratégie Nationale pour la Lutte Contre la Corruption (SNLCC). Il s’agit de la justice, de la sécurité, de la fonction publique, des ressources naturelles, des finances publiques, de la décentralisation et du foncier, de la santé, de l’éducation et du secteur privé. Lors de son discours d’ouverture, la présidente du CSI Sahondra Rabenarivo a parlé d’un vaste programme de réformes ainsi que de l’élaboration de textes sur la bonne gouvernance. Et au cours d’une interview accordée à la presse, elle a fait mention de trois points, à savoir, la revue à mi-parcours en 2015 afin d’harmoniser la politique générale de l’Etat, secundo la politique nationale de bonne gouvernance et tertio la mise en place de dispositifs pour l’évaluation.

Mesure nationale. Pour en revenir à cet atelier, le CSI a engagé une étude visant à élaborer une mesure nationale de la corruption et de la gouvernance, avec l’appui d’un consultant international financé par l’Union européenne, à travers le projet NFD (Ny Fanjakana ho an’ny Daholobe). Cette mesure nationale s’ajoute aux indices internationaux (IPC, Mo Ibrahim, Doing Business, Afrobaromètre). L’objet de la réunion d’hier est aussi de partager les premiers résultats de cette étude qui fournira un outil adapté aux réalités, en complément des outils internationaux évoqués. L’exposé sur le thème susmentionné a été bien mené, seulement ce n’est pas chiffré.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Bonjour!
    Raha io resaka Kolikoly io no andaniana vola sy anaovana tetik’asa isan’ndro sy ahazoana famatsiam-bola avy amin’ireo Pamatsy vola dia reraka ihany isika,fa ny tetik’asa mahazo ny vola fa ny Kolikoly tsy mety foana ‘zany raha tsy ny toetsana no miova,ary tokony hampidirina anatin’ny fandaharam-pianarana any @ Ambaratonga Fototra rehetra ny atao heo »Kolikoly sy ny voka-dratsiny eo amin’ny lafiny rehetra »,ary tsy mampandroso an’i Madagascar io dia io resaka Kolikoly io,fa indrindra ireo Panao Politika no manambotry ity firenena ity. Ary rehefa manao atrik’asa toy itonina dia tsy tokony ho ao @ Capital ihany no mahazo fampiofanana fa aona ny any ankodahodan-tany any?

  2. – Financements Etrangers. ( U.E ).
    – Consultant international
    Ny Malagasy Tompoko manana ireo Fomba- Fahendrena- Fihavanana- Fokon’olona-Dina sy ny sisa…
    Maninona no tsy ireo aloha no jerena sy hakambana hitediavana HIHADINA amin’io Kolikoly io faha tonga dia ny Fisainan’ny Vahiny no vohohizina faona eto. Mampalahelo tena mbola hita faha tsy ao mihintsy izany Falehovan-tena ny Madagascar hatreto aloha.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.