En grande pompe : Mialy Rajoelina interpelle les 8 femmes ministres

La célébration de la Journée Internationale de la Femme à Toliara était un succès total aussi bien pour les organisateurs et la Région Atsimo Andrefana que pour les plusieurs milliers de femmes malgaches qui ont fait le déplacement dans la Cité du Soleil pour honorer l’événement.

A noter aussi la présence de plusieurs femmes étrangères, notamment la Représentante résidente du Système des Nations-Unies qui était toujours aux côtés de la Première Dame Mialy Rajoelina tout au long de cette descente. C’est la Première fois depuis l’histoire de Madagascar aussi qu’un président de la République assiste à la célébration de la Journée Internationale de la Femme. En effet, Andry Rajoelina était présent au Jardin de la mer Toliara pour honorer de sa présence les festivités du 8 mars. D’ailleurs, lors d’une brève allocution, il a souligné l’importance de la prise de responsabilité des femmes pour le développement du pays. Et lui de rappeler qu’actuellement, 40% des membres du Gouvernement Ntsay Christian sont des femmes. En outre, la majorité de son staff au niveau de la Présidence de la République est composée de femmes.

Droits de la femme. Le numéro Un d’Iavoloha a d’ailleurs présenté fièrement à l’assistance les femmes directrices au sein de son staff. Ma présence aujourd’hui témoigne l’importance que j’accorde aux femmes. C’est une priorité pour moi le respect des droits de la femme et j’encourage aussi la prise de responsabilité et l’engagement des femmes dans le développement de la Nation. Les femmes occupent une place importante dans la vie d’un pays. Mon épouse et moi, nous allons soutenir tous les projets des associations de femmes à travers l’île, a-t-il annoncé. Quant à elle, la Première Dame Mialy Rajoelina a profité de cette célébration du 8 mars pour interpeller les 8 femmes ministres concernant la lutte pour les droits de la Femme. Votre présence au sein du gouvernement est un atout considérable… Toutes les femmes malgaches croient en vous, a-t-elle lancé d’emblée. Naharimamy Lucien Irmah, ministre de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la Femme, Rakotovelomanantsoa Voahary, ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène ; Rakotomalala Lantosoa ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat ; Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, ministre de la Communication et de la Culture ; Raharinirina Baomiavotse Vahinala, ministre de l’Environnement et du Développement durable ; Andriamanana Rijasoa Josoa, ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle ; Assoumacou Elia Béatrice, ministre de l’Enseignement supérieur et des Recherches scientifiques ; et Ranampy Gisèle, ministre du Travail, de la Fonction publique et des Lois sociales.

Missions prioritaires. La Première Dame, Ambassadrice du FNUAP sur la lutte contre les violences basées sur le genre et non moins marraine de la vaccination, a donné des missions claires aux 8 femmes membres du gouvernement Ntsay Christian. Amélioration des conditions de vie des femmes et des jeunes filles, renforcement de la lutte contre les mariages forcés et les mariages précoces, l’octroi de formations pour les victimes des VBG, l’accès à l’eau potable et l’hygiène,  le soutien aux femmes qui souhaitent intégrer l’entrepreneuriat, les aides aux femmes artisans, la lutte contre la dégradation de l’environnement, le recadrage pour une utilisation efficiente et efficace des réseaux sociaux, l’amélioration des conditions d’enseignement et de la qualité de l’éducation par la mise en place de cantines scolaires, l’amélioration des infrastructures scolaires et la réforme de l’éducation, la restauration de l’éducation civique. Ce sont entre autres, les missions prioritaires qui attendent les femmes ministres. Mialy Rajoelina n’a pas manqué d’encourager chaque femme à prendre en main leur avenir, ainsi que l’avenir de leurs enfants et de la Nation. Le samedi 7 mars, Mialy Rajoelina, accompagnée des partenariats techniques et financiers, a assisté à l’inauguration de la maison des Jeunes de Betania Ankilifaly Toliara. Mis à part la réhabilitation de ce bâtiment et l’octroi de fournitures, cette maison des jeunes a également été équipée de connexion internet haut débit. Mialy Rajoelina s’est ensuite rendue à Tanambao Toliara pour l’inauguration du Centre Ami de la vaccination au CHU local. Une occasion pour elle d’offrir une couveuse pour cet établissement hospitalier. La Première Dame a conclu la journée de samedi par la remise d’une borne fontaine, produit d’un forage, à la population d’Ankilibe. L’embarcadère de ce quartier a également été rénové, de même que l’emplacement pour le traitement et le séchage des fruits de mer pour appuyer l’économie locale

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire