Andry Rajoelina : Des dictionnaires pour les élèves des écoles publiques

La gratuité de l’éducation sera effective à partir de la prochaine rentrée.

Le Chef de l’Etat a aussi fait une annonce relative à la gratuité effective de l’inscription dans les écoles publiques à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Le régime avance dans la mise en œuvre du « velirano » numéro 4 qui consiste à fournir à tous les « zanaka malagasy » la chance d’accéder à une éducation de qualité. Hier, le Chef de l’Etat a assisté à la cérémonie de lancement officiel de la distribution de dictionnaires pour les élèves des EPP, CEG et lycées au niveau de la Région Analamanga. Il a été accompagné par son épouse Mialy Rajoelina durant cet évènement qui s’est tenu au Stade couvert de Mahamasina. Devant plusieurs élèves des différents établissements scolaires publics de la capitale, Andry Rajoelina a réitéré son engagement de relever le niveau de l’éducation des enfants Malagasy, en leurs fournissant des outils pédagogiques performants et modernes, nécessaires à leurs apprentissages. « Notre priorité est d’offrir une éducation de qualité à nos enfants pour qu’ils puissent disposer de bases solides pour leur avenir, garants de leur réussite », a-t-il soutenu. La distribution de ces « Rakibolana » rentre d’ailleurs dans le cadre de cet engagement présidentiel. Le Chef de l’Etat a aussi annoncé la distribution de tablettes numériques pour chaque élève des classes d’examens officiels.

« Velirano ». Mais l’évènement marquant de cette cérémonie était l’annonce fait par le président de la République relative à la gratuité effective de l’inscription dans les écoles publiques à partir de la prochaine rentrée scolaire. « L’Etat prendra en charge les droits d’entrée de tous les élèves afin d’alléger les charges des parents », a-t-il déclaré. Du côté du Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement technique, la ministre Rijasoa Iarintsambatra Andriamanana Josoa a déclaré que le recrutement des enseignants FRAM va se poursuivre pour qu’à la prochaine rentrée scolaire, les Raiamandreny n’auront plus à payer leurs salaires. Andry Rajoelina qui n’a également pas manqué lors de cette occasion, d’encourager les enseignants à prodiguer des enseignements de qualité aux « zanaka malagasy ». L’on constate en tout cas que parmi les « 13 velirano », le régime Rajoelina a choisi de prioriser les projets relatifs à l’éducation. Ce département est en train d’enclencher la vitesse supérieure. Pour ne citer que la réalisation de nombreux EPP et CEG « manara-penitra » à travers le pays, ou encore la construction de nouvelles universités dans les régions, entre autres, à Antsirabe, Morondava, Fénérive-Est et dans l’Itasy.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.