Kolo Roger : Pour un traitement égalitaire entre le Sénat et l’Assemblée nationale

Le vice-président du Sénat tire la sonnette d’alarme.

La séance de clôture de la première session extraordinaire de l’Assemblée nationale et du Sénat a eu lieu hier. Pour la Chambre basse, cela s’est tenue dans la matinée, tandis que pour la Chambre haute, c’est l’après-midi. Concernant le Sénat, le vice-président Kolo Roger, a présidé la cérémonie, selon les explications de ce dernier, le président du Sénat Rivo Rakotovao n’a pas pu venir à cause d’un deuil dans la famille. Les présidents du HCDDED et du CNIDH, ainsi que des membres du gouvernement ont honoré de leur présence la cérémonie. Lors de son allocution, le vice-président du sénat a fait savoir qu’ « il n’y avait pas eu de sabotage de notre part. On a tout simplement fait notre travail, et ce, dans le respect de la démocratie ». Et d’enchaîner que « le Sénat et l’Assemblée nationale sont tous les deux des institutions, il devrait y avoir un traitement égalitaire ». Une phrase qui en dit long.

Commission mixte paritaire. Pour ce qui est du côté de Tsimbazaza, prévue à 11h, la séance proprement dite n’a démarré qu’à 13h15. Soit un retard de 2h15 mn. Une des raisons en est que les députés issus de la plateforme IRD se sont réunis vers midi. Une réunion à huis clos. Toujours est-il qu’au cours de son intervention, la présidente de l’Assemblée nationale Christine Razanamahasoa, a déclaré que la session extraordinaire est d’une durée de 12 jours, soit du 4 mars au 15 mars. Mais vu que le douzième jour est tombé un dimanche, c’est ce qui a fait que la séance de clôture a eu lieu ce jour (lire hier), a-t- elle soutenu. Un avis que certains députés ne partagent pas en soulignant que cette clôture n’est pas conforme à la loi. En effet, ils ont tenu une session pendant treize jours et ce qui n’est pas stipulé dans la Constitution. Toujours d’après la présidente de l’Assemblée nationale « il se pourrait qu’une commission mixte paritaire serait mise en place, mais cela relève du Premier ministre. Ces dispositions pourraient entraîner une session extraordinaire ou ordinaire». Wait and see.

Dominique R.   

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.