Marc Ravalomanana : « Il faut savoir rectifier ses erreurs passées »

L’homme a à la fois changé et pas changé, comme sa veste à carreaux vintage remise à la mode avec des coudières.

Marc Ravalomanana est à l’image de sa veste à carreaux.

Invité du jour de Real TV, l’ancien président et actuel numéro Un du TIM veut visiblement faire de la realpolitik en concédant qu’« il n’y a pas d’adversaire politique éternel » pour expliquer son alliance avec le HVM de Hery Rajaonarimampianina. Partageant dans la foulée la réflexion d’un autre ex-président qui disait qu’en politique, il n’y a pas d’amitié ni d’inimitié éternelles, il n’y a que des intérêts permanents ». Il s’agit évidemment de Didier Ratsiraka, avec qui Marc Ravalomanana n’a pas eu l’occasion de parler ces derniers temps, quoique les deux hommes sont presque voisins dans le quartier de Faravohitra.

Désobéissance.  « Chacun reste confiné chez soi », fait-il remarquer. Le cache-bouche rabattu sur son cou, puisque la distanciation sociale d’un mètre était respectée par rapport à ses deux interviewers. Ce qui est loin d’être le cas dans les lieux publics. Le président de la plateforme RMDM d’attirer l’attention sur le non-respect du confinement. Pour lui, « c’est un signe de désobéissance ». A son corps défendant d’y ajouter le mot « civile », mais tout en insinuant l’absence d’adhésion populaire à la mesure décrétée par le pouvoir en place.

Erreurs passées. Ravalomanana donne toutefois l’impression de souffler le chaud et le froid en tirant la sonnette d’alarme sur les risques de propagation de la covid-19. Il met aussi en garde contre toute velléité de se servir de Madagascar comme cobaye. « Il n’y aucun projet d’essai de vaccin chez nous », a rétorqué le lendemain un responsable auprès du ministère de la Santé. Le Pr. Ahmad Ahmad est aussi monté au créneau hier pour montrer qu’il n’est pas invisible comme le coronavirus, contrairement à la remarque de l’invité du jour, ou plutôt de la veille, de Real TV, qui reconnaît aujourd’hui les fautes qu’il avait commises auparavant. « Il faut savoir rectifier ses erreurs passées », confesse-t-il, à propos des nombreuses personnes qu’il avait fait jeter en prison en 2002. Touchant « maux » du cas de Ny Rado Rafalimanana et de la journaliste Arphine Rahelisoa, celui qui avait ordonné l’opération « haza lambo » en 2002 de prévenir, en toute connaissance de cause, que « ceux qui emprisonnent aujourd’hui pourraient être emprisonnés à leur tour un jour ».      

Financements. « Ramose » souffle toujours le chaud et le froid en se défendant d’être « un donneur de leçons », tout en brandissant des graphes sur l’évolution de la covid-19 sur la Grande île. De même, il a sorti une lettre qu’il a signée au beau milieu de l’émission, et à travers laquelle il insiste sur la transparence et la redevabilité quant à l’utilisation des financements octroyés par les bailleurs de fonds, comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international dans la lutte contre la covid-19. « Ce n’est pas l’argent qui manque, c’est son utilisation qui laisse à désirer », clamait-il, du temps où il était aux …affaires, au propre comme au figuré, c’est-à-dire à l’époque où il avait rattaché à la Présidence le Comité national de lutte contre le sida (CNLS), qui bénéficiait d’importants financements extérieurs pour combattre cette maladie. Aujourd’hui, le pays fait face à un autre virus avec un autre Président à sa tête.  

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mitovy ihany le mpanao gazety manoratra sy Ravalo: samy mi-souffler le chaud et le froid, sady factuel no sournois…

  2. Dada Ra8 moa ve efa Dadabe Ra8,sa tsia! Mbola nilaza indray,ny Andriana ra8, fa tena Kapokany ny toro-hevitra ara-ekonomika: tsy ao aneritreriny mihitsy,fa « Kapoka loaka » no ampiasaina!! Mahamenatra,tompoko! Ny Prézidà Ratsiraka kosa,dia nanome fanampiana kely,nefa tena kapoaka feno!! Hita mihitsy ny olona,nahazo éducation,tahaka ny Filoha Didier Ratsiraka!!!!!

  3. NOUS SOMMES TOUS MORTELS, RIEN NE NOUS APPARTIENT SUR CETTE TERRE, NOUS SOMMES QUE DES LOCATAIRES, CAR A NOTRE MORT NOUS ALLONS TOUT LAISSER DERRIERE NOUS, ALORS IL SERAIT GRAND TEMPS QUE TOUT LE MONDE MET LA MAIN A LA PATE POUR ESSAYER D’ENRAYER CETTE EPIDEMIE L’HEURE N’EST PLUS AUX QUERELLES INTESTINALES OU AUX INTERETS PERSONNELS, OU DIRE QUE MOI JE FAIT MIEUX QUE LES AUTRES: NON, TOUS ENSEMBLENT, C’EST L’UNION DE TOUS QUE NOUS Y PARVIENDRONS.

  4. Fa dia nahoana no bonabona tahak’io ny tavan’i Dada? Vao resaka vola be avy amin’ny FMI sns dia rarakivy rangahy satria « ilay tànana efa zatra nitrotra » TAPAKA hatreo ny zara vilana ! Tsy misy olana mahazo miray tetika amin’i Rajao izy , mazava ho azy fa ny tontakely mpanao ampimbava ny volambahoaka tsy maintsy tafaraka foana . Dia mirediredy ny antsika tsy lavitra eo angamba ilay osy maintiny ka milaza fa tsy matoky ny fitondrana hono ny vahoaka dia tsy manaja ny fiobohana .Aleo tsy hasiana resaka be ny resakin’ ny adala manao alahelo kanina tsy fantany akory fa nofy raha mpangalatra sy mpamono olona toa azy no tafaverina eo amin’ny fitondrana . Sao hadinony koa fa ilay coronavirus efa eny Ankadifotsy tsy lavitra i Faravohitra !

  5. Ny vola dia famarana na unité de mesure hifampitahana tany roa rehefa mividy sy mivarotra any ivelany.
    Ampiasaina eto anatiny koa hamerana ny vidin-javatra na ny asa tanteraka. Taratasy tsy azo ho hanina na hitsaboana ny vola, ka izay no mampiraraka ny « fanampiana » avy any ivelany. Tsy misy tambiny intsony any an-dafy ireo devises euros na dollars haparitaka, satria mikatso tanteraka ny fitaterana, ny fifanakalozana, ny fialam-boly ary ny varotra any amin’ny tany mampiasa ireo vola ireo. Izay ilay lazaina hoe fampiasana ny « planche à billets ».
    Mila tonga saina amin’izay isika fa tsy ny devises-mbazaha intsony no ahavotra fa ny vokatra anatiny avy amin’ny fambolena, fiompina, jono, asa tanana, zaitra, ets…
    Izay no maha hendry ny famelana ny olona hamonjy ny toera-mpihaviany ka hampihena ihany koa ny vahoaka mivangongo eto an-drenivohitra. Ny fepetra fiarovana dia mazava ho azy fa tsy handeferana.
    Teny tsy haritra: io koa no tetika nampiasain’ny tao Moscou alohan’ny confinement.

  6. ny ahy indray, ny nanaitra ahy ,dia ny nandrenesana t@ tvm fa ireo gasy nody nisy manana tsimok’aretina azony « par contact »,midika izay f’ireo mody no mety hanaparitaka ny aretina « par silence ». Tokony handray andraikitra ny ben’ny tanàna,lehiben’ny distrika,goverinora rehetra ivantanan’ireo rehetra avy ao analamanga sy antsinanana mody,tonga dia manao mise en quarantaine azy rehetra toy ny ataon’ny any boeny no koa manome izany toromarika izany pdt rajoelina sao misy tsy nieritreritra hanao izany. Ary satria efa nilaza atoa pdt rajoelina fa laharam-pamehana ho azy ny fahasalaman’ny vahoaka,ny ady @ coronavirus,satria mikaikaika ny vahoaka madinika @ confinement dia tokony hanokana volabe ,toutes affaires cessantes,hividina sakafo ho zaraina maimaim-poana isa-tokatrano rehetra tsy manana fidiram-bola raikitra isam-bolana @ alàlan’ny komity loharano tana,toamasina,fianarantsoa fa raha ts izany ho tanteraka sanatria ilay nanakianana ny madagascar tribune vao ho loza ka manjary ho mahihitra ho lany be sanatria

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.