Madagascar – OMS : Signature d’un accord de confidentialité pour des essais cliniques du Tambavy CVO


Le président Andry Rajoelina et le Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus se sont entretenus par visioconférence mercredi.

« Nous accueillons chaleureusement l’opportunité de travailler avec vous. Nous allons vous aider à peaufiner les protocoles en cas de besoin… Nous serons heureux d’être votre partenaire dans ce projet ». Ces propos sont du Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé, le Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus. Une vive tension s’est installée dernièrement entre l’OMS et Madagascar après l’annonce de la découverte du Covid-Organics par le président Andry Rajoelina. Désormais c’est de l’histoire ancienne. Le Chef de l’Etat Malagasy et Tedros Adhanom Ghebreyesus se sont entretenus par visioconférence mercredi. Une occasion pour les deux personnalités de tirer les choses au clair et de trouver un terrain d’entente pour se donner la main dans le combat contre le COVID-19. Le président Andry Rajoelina a apporté des éléments d’explications sur le Tambavy CVO qui est une décoction à base d’artemisia et composée d’autres plantes endémiques malgaches. «  Ce remède a fait l’objet d’observations cliniques et son efficacité a été prouvée car il a guéri plusieurs malades du coronavirus dans notre pays », a-t-il soutenu. Andry Rajoelina a aussi fait part de l’existence d’un autre protocole associant deux médicaments injectables et qui ferait depuis un mois l’objet d’essais cliniques. Cette solution injectable du Covid-Organics est le fruit d’une collaboration entre les scientifiques Malagasy avec des professeurs, chercheurs et cliniciens venant de l’Océan Indien et des Etats-Unis, a-t-il fait savoir.

« Solidarity trial ». Suite à une invitation de l’Organisation Mondiale de la Santé, le président de la République a annoncé que le Covid-Organics et cette solution injectable vont être présentés comme candidats à la « Solidarity Trial » qui est un projet de l’OMS consistant à effectuer des essais cliniques pour valider l’efficacité des médicaments pour faire face au coronavirus. Cependant, Andry Rajoelina a avancé comme préalable la signature d’un accord de confidentialité pour sécuriser les autres plantes, ainsi que les éléments qui caractérisent, outre l’artemisia, le Tambavy CVO. Une condition que le numéro Un de l’OMS a tout de suite accepté. En effet, un accord de confidentialité sera prochainement signé entre Madagascar et l’OMS en vue de la réalisation d’essais cliniques sur le Covid-Organics, ainsi que sur cette solution injectable. « La branche en charge de la médecine traditionnelle au sein de l’OMS sera mise à votre disposition afin de vous aider et vous accompagner pour peaufiner ce protocole, et ce, afin de faire en sorte que le Covid-Organics soit conforme à toutes les exigences scientifiques pour pouvoir bénéficier de la reconnaissance du monde entier », a proposé le Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Solution Malagasy. Le quiproquo entre Madagascar et l’OMS concernant le Covid-Organics prend donc fin. Ce remède traditionnel amélioré de l’Institut Malgache des Recherches Appliquées (IMRA) va être soumis à des essais cliniques dans plusieurs pays. Et ce, dans le cadre de l’initiative « Solidarity Trial » de l’OMS. A l’allure où vont les choses, l’Organisation Mondiale de la Santé est en passe de reconnaître cette solution Malagasy contre la pandémie du coronavirus et accepte même d’être le partenaire de la Grande île pour peaufiner le protocole. Durant cet entretien par visioconférence, le Directeur général de l’OMS a aussi salué le leadership et l’engagement du président Andry Rajoelina dans la gestion du coronavirus, et lors de la gestion de l’épidémie de la rougeole qui a frappé Madagascar en 2019. « Vous avez su anticiper les risques de propagation. Comparer aux autres pays, l’on peut affirmer que les mesures que vous avez utilisé ont été efficaces pour maîtriser la pandémie », reconnaît-il. Il, c’est le Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus qui a encouragé Madagascar à poursuivre l’application de ces mesures et continuer sur sa lancée dans le cadre de la gestion du COVID-19.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

12 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Le cher président Andry Rajoelina a déclaré qu’il allait envoyer des médicaments et de l’aide scientifique à Haito à un moment où les ONG abandonnent le pauvre pays des Caraïbes. Tous les Cubains sont très excités par cette décision de Madagascar d’aider nos frères en Haïti. Avec mes meilleurs voeux pour la santé du Président de Madagascar et de sa famille, Le grand architecte de l’univers vous bénisse.

  2. · Edit

    Je m’informe beaucoup sur les recherches de vaccins et médicaments contre le covid19 dans le monde :

    – C’est beaucoup le nombre de pays qui cherchent et c’est très bien.
    – Un autre point qui m’étonnent aussi ceux sont les moyens utilisés : des milliards de dollars et plusieurs cobayes humains acceptent d’y participer.Sans l’aide de l’OMS.
    J’ai lu qu’il y a déjà des laboratoires qui commencent à fabriquer des milliards de dose de vaccin. (je redis FABRIQUER)

    Mes questions :
    – Ces pays acceptent de ne pas aboutir avec les milliards dépensés ? (milliard jeter à la fenêtre)
    – Madagascar va sortir vainqueur ? OUI, je souhaite (mais avec nos moyens : argent, savoir, … ?)
    – Et si Madagascar trouve la solution avant les autres pays, est ce qu’ils vont acheter ?

    – Je ne décourage pas nos brillants savants, ce n’est pas inutile leurs travaux mais on n’a que 1 ou 2 morts de coronavirus or il y a d’autres maladies qui tuent les Malagasy.
    – De mon niveau de BEPC, je préfère attendre le fruit de leurs recherches (à 1% de chance ils vont trouver) et après leur acheter le vaccin ou le médicament.

    Une idée, si on fera la course contre la pauvreté, la santé, l’eau, WC, les bandits,…. qui intéressent directement mon oncle à Betroka, …. et si tous les enfants Malagasy auront un jour un BAC+5 !

    Je ne fais pas de politique, je suis seulement pour la vie.

    Bonne santé à tous les Malagasy
    Rakoto de Montpellier

  3. J’ai déjà bu le CVO en 14 petites bouteilles pendant 7 jours. Cela m’a fait très bien. Même les autres maladies dans mon corps sont disparues. C’est vraiment efficace.’

  4. CVO est contre-indiqué chez les personnes fragiles et vulnérables Hypertendus diabétiques insuffisants rénaux…qui sont pourtant des terrains à risque de développer une forme grave si contaminés.
    CVO est donc uniquement pour des personnes saines et solides?

    Par ailleurs, ses effets secondaires commencent à se faire entendre tels que élévation de la pression artérielle, maux de tête, troubles du sommeil voire insomnie, allergie cutanée.

    Avis aux consommateurs.

  5. · Edit

    Mon oncle à Madagascar m’a confirmé que le Tambavy est 1359% efficace. Il a fait des 1000 litres de provisions.
    (matin, midi, soir, même comme apéritif, il a abondonné le Dzama)

    Notre future OMS (Organisation des Malagasy Sitrana) on va essayer d’exporter légalement du Tambavy pour notre famille en Amérique, Paris et aux Iles Eparses.
    Pour l’Amérique, on va demander une autorisation au service phytosanitaire, ….
    Pour la France, cela ne posera pas de problème car c’est la société Française DIRIUM qui est le propriétaire,
    Pour l’Îles Eparses, c’est mon pays, c’est Madagascar, je suis dans mon pays.

    Bonne santé à tous les Malagasy

    Rakoto de Montpellier

  6. Diso be izany Rasoulou à !

    Tsy nisy confinement izany teto Madagascar, ny maraina mahazo miasa sy mivezivezy ,fa ny
    tolak’andro no mijanona any an-tranony avy.
    F’angaha ny virus manaraka izany horaires izany aminareo ?
    Frontières ?
    Efa impiry ny avions Air-France no nivezivezy teto, ? Mbola firy ny sinoa miditra sy mivoaka
    eto ?

  7. on a donc fait les essais cliniques des injections il y a un mois avant les essais cliniques du tambavy est ce serieux?

  8. Par contre certaines mesures Malgaches contre le Covid sont saluées favorablement et même appélée « Méthode Malgache » :
    1) fermeture de frontière
    2) Décision de confinement et couvre-feu pris très tôt dans l’action
    3) Isolement des suspects malades pendant 14 jours
    4) Prise en charge de l’Etat de tous les soins concernant les cas contacts

    Ces mesures ont été prises par différents Pays : Grèce, Canada, Islande, etc etc …..

  9. Une leçon à tirer de cete bévue tambavy ou tisane CVO :
    1) soit le Président Malgache est entouré de lèche-bottes et de courtisans et qui donnent de mauvais conseils
    2) soit le Président Malgache s’entête dans ses idées et n’écoute personne, parfaite image d’un dictateur (moi je suis dans cette optique)
    3) soit le Président Malgache ne s’informe pas beaucoup
    4) soit le Président aime le buzz et s’ enfout de toutes les conséquences qui suivent ses annonces.
    En tous cas il y a matière à réflexion pour la réputation et l’avenir de Madagascar et de tous les Malgaches.
    Cette épisode de Tambavy CVO est close, j’espère bien qu’on n’en parlerait plus avant les résultats des essais cliniques ave cl’OMS et que forcer les enfants des écoles à boire le CVO non validé est une idée totalement farfelue et saugrenue.

  10. L’hydro-chloroquine fait déjà grand débat sur son efficacité contre le Covid-19…Trump affirm que c’est oui.
    Le tambavy ou tisane CVO fait également débat, je salue favorablement l’opportunité des essais cliniques avec l’OMS.
    Par contre , je suis frileux des annonces péremptoires de Trump et de Rajoelina d’affirmer que telle ou telle potion magique est efficace contre le Covid….le buzz rend ridicule (et qui fout la honte à tous les Malgaches à l’extérieur)… il faut être prudent et prendre beaucoup de précaution avant d’affirmer une vérité et qui manque de preuves scientifiques.
    Prochainement, il faut que le Président Malgache Andry Rajoelina demande l’avis de plusieurs scientiques et de maintes spécialistes avant de péronner de telles bêtises…..Merci

  11. Oh la la! On a mis la charrue avant les boeufs.
    On va faire les essaies cliniques, seulement maintenant ,dans les normes internationales, mais pas dans la solidarité Africaine.
    L’OMS est en passe de reconnaitre le CVO d’après vous? Esperons que les résultats de ces essaies cliniques confirmeront son efficacité ,mais dans le cas contraire ce sera la honte. Heu
    reusement, le ridicule ne tu pas ,car on pourra toujours dire que c’est la faute et un sabotage des occidentaux.

  12. Oh la la! On a mis la charrue avant les boeufs.
    On va faire les essaies cliniques, seulement maintenant ,dans les normes internationales, mais pas dans la solidarité Africaine.
    L’OMS est en passe de reconnaitre le CVO d’après vous? Esperons que les résultats de ces essaies cliniques confirmeront son efficacité ,mais dans le cas contraire ce sera la honte. Hereusement, le ridicule ne tu pas ,car on pourra toujour dire que c’est la faute et un sabotage des occidentaux.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.