La dernière trouvaille, un Disneyland à Madagascar

En fait, le colisée dans l’enceinte du Rova d’Antananarivo ne serait qu’un élément d’un Disneyland malagasy. L’idée de base est de faire à partir d’un mélange de péplum et de pièces de musée réelles, un parc d’attraction unique au monde. Monté à partir de pastiches et des arts de l’histoire, les vrais palais ressembleraient à s’y méprendre aux châteaux historiques en carton-pâte des autres Disneyland de Californie, d’Hong Kong de Paris ou d’ailleurs. En gros, c’est faire du business sur le dos du patrimoine historique en adoptant la célèbre maxime publicitaire « Elles sont tellement vraies qu’elles sont fausses ».

L’objectif de cette production est de faire d’un bloc de béton deux coups. L’un politico- culturel et l’autre tout bonnement « économique ». Avouez que l’on peut joindre l’utile à l’agréable.

D’abord, se donner l’image de restaurateurs des vestiges du passé, attirant ainsi l’adhésion des nostalgiques d’une souveraineté perdue, retrouvée, revisitée mais, en mode passé « simple », ne se satisfaisant que les acquis aux allusions de la connaissance. On y verra l’amalgame du réel et de l’imaginaire en image numérique et en 3D bien sûr, des grandes lignes de l’histoire du pays à travers les faits réels plus ou moins romancés, par exemple, un Radama I amoureux transi attendant sa belle Rasalimo à Miandrivazo, avec en sourdine la musique de Bessa. Mais, l’actualité comme prolongement du passé ne sera pas en reste et on ne manquera de rappeler que les aménagements d’antan comme ceux de la plaine du Betsimitatatra sont comparables aux grands projets d’aujourd’hui. Le matérialisme étant l’ADN de la génération la plus agissante du moment, le côté mercantile sera l’étau pour supporter l’ouvrage.

Puis, du côté économique, la destination Madagascar sera promue du point de vue touristique. On peut faire confiance aux talents de communicateur des promoteurs du projet pour y arriver. Les attentes d’effets induits directs et indirects d’arrivées massives de touristes étrangers, seront bien entendu mises en avant. L’argument création d’emplois dans les infrastructures et services touristiques sera largement étalé ; l’effet d’attraction du parc, bénéficier aux autres composantes du tourisme (balnéaire, culturel, découverte etc…) et pourquoi pas améliorer l’attractivité du pays aux investisseurs en général, diront-ils.

Ce colisée fait l’objet actuellement de polémiques parce que, nombreux sont contre sa présence incongrue dans une enceinte qui symbolise un sanctuaire historique que l’on doit garder intact, le pouvoir va-t-il céder à cette pression ? Il devrait réfléchir à deux fois au lieu de dire comme Dostoïevski      : »Mais bon, c’était lancé, réglé comme papier musique. », in Sale Histoire, et pour ne pas être affublé de mégalo…

M.Ranarivao

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

15 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mba atao y teny gasy azafady ô!

  2. Il s’agit d’une chronique dont la trame peut différer de celle de la ligne rédactionnelle du journal. Sur la forme (la dérision) qui est une forme d’expression dont effectivement perception est à prendre au second degré. Quand on lit un album d’astérix, veut-on y apprendre l’histoire de France?
    Mickey Ranarivao

  3. Hamafisiko ny voalazan’ireo nagako @ ity lahatsoratra ity . Tena fanaovana tsinotsinona ny rova manjakamiadana izao atao eny izao. Ny akora nanamboaran’ny mpanjaka t@ fotoanandrony no tokony naverina fa raha tsy izany dia toy ny peratra volamena voaravaka vatosoa soloana peratra varahina. Sanatria toa vorona azon’adala hoy ny fitenenana. Fanarenana araka ny akora nisy sy fandiovana ny manodidina arak’izay endrika naha tokotanin-drova no atao. Malalaka andohatapenaka sy ny hafa hanorenana fialam-boly lazaina fa manara-penitra. Manana ny fenitra azy tokony hajaina ny vakoka sy ny momba azy. Aza miantso loza fa masina ny tanindrazana,masina ny vakoka

  4. Loza fa mifamototra be ty zavatra. Aaaaiiiee aaaaiiiee. Isika Malagasy angaha moa MISY razambe Romana???? Sa ny mpanjakantsika nisy Gladiateurs????🤔🤔🤔🤔🤔.
    Éfa tany Roma aho tamin ny mois de février teo dia hitako fa misy rovan i Manjakamiadana Kely koa eo akaikin ny coliseum any 🤣🤣🤣🤣🤣

  5. @ Ranarivao Mickey
    J’ai bien lu votre texte jusqu’à la fin et j’ai bien compris de quoi il s’agit. Vous avez le droit à votre opinion, tout comme moi, même si ce n’est pas un journal d’opinion. Ce n’est pas le fond mais bien la forme que je critique. Dérision, moquerie, ridicule etc comme vous dites. Est-ce une œuvre de littérature ou un article de presse dans un quotidien d’information que vous êtes sensé écrire? Ou bien Midi-Madagascar serait-il devenu un journal satirique? Vous devriez au moins classer ce texte avec les caricatures de Lucarne, parce que tel quel vous participez à ce fléau qu’est la désinformation. Merci

  6. Et, pendant ce temps là, des millions de Gasys ont faim. Pas important pour Mr le président !

  7. Le gouvernement malgache actuel est ds la tradition des gouvernements Africains ….mégalo, l’argent que l’Occident et donne doit être utiliser pour le bien être du peuple malgache et non pour satisfaire des « grands malades »
    J’ai honte pour eux….pauvres peuples qui crève de faim, de savo TVir, de soins, …..
    Par contre la corruptions, excès de pouvoir, l’enrichissement personnel voir les appartements en métropole, beaucoup de malgache en parle……mais sous le manteau peur de représailles…..
    Je pense ou j’ose espérer que le Président et son gouvernement sont pour la libre parole donc la démocratie…..

  8. Les Affaires Culturelles communiquent mal.
    Pourquoi ne pas avoir expliqué clairement que ce colisée est un projet de Ranavalona III dont elle avait commencé les fondations lorsque l’ignoble Gallieni l’envoya en exil et abolit la monarchie malagasy ?
    Mais de toutes façons ceux qui ne font rien pour ce pays sont les plus efficaces pour critiquer ceux qui, patriotes, font le maximum avec un minimum de moyens.
    Ces mauvais esprits négatifs seront les premiers à le visiter et à y amener leurs enfants.
    Ils se rendront compte alors de leur esprit passéiste d’opposants stériles.
    Les Reines elles mêmes étaient plus ouvertes d’esprit qu’eux, elles ont innové en remplaçant le bois par la pierre, un fady pourtant très lourd et fait évoluer ce pays.
    Mais 80% de ces opposants stériles sont juste des nostalgiques des anciens régimes qui ont perdu leur pouvoir absolu et ils n’ont trouvé que çà pour tenter d’exister !

  9. Et pourquoi ne pas fournir de l eau et électricité aux malgaches il y a urgence

  10. C est trop facile…. on écrit une grosse connerie et après on dit que c est du 2e degré. Depuis quand Midi et Express sont il capables de faire du second degré …

  11. Dommage que l’argent utilisé ne sert pas aux peuple malgache en cette période de crise sanitaire.

  12. il y d’abord une chose, quand il s’agit de grands débats comme ceux ayant trait au rova, on s’attend à lire des articles qui sont soit pour soit contre, et cette chronique qui se lit au second degré n’est pas celle qu’on a l’habitude de lire. Sur la forme d’abord, à part quelques coquilles qui ne sont pas le fait de l’auteur, comme ersazt mais non les arts , ou étai mais pas étau , petites peut-être mais qui n’aident pas à la compréhension globale (le message principal) de la chronique, quant au ton, la forme du message. J’ai choisi la dérision , forme de moquerie , pour appuyer le côté ridicule de l’objet d’une démarche. Et ce que je voulais en venir, faire du Rova un Disneyland quelle hérésie et ce que les tenants du pouvoir essaient d’apparenter avec un colisée (un péplum) , dont la présence en ces lieux est incongrue, comme il est dit clairement dans la chronique. Bref, si on a lu jusqu’à la fin la chronique, on aura vu le côté ridicule de ce projet. Mickey Ranarivao

  13. Contrairement à vous deux, je dénonce des destructions de nos mémoires. Le lieu où est construit le palais n’est pas fait pour une visite de masse. Touristes habituels pour le lieu historique, plus le public du théâtre, il y aura du monde là-bas……
    On est vraiment abusé de tout, ce pouvoir croyait, si légitime, mais petit-à-petit, il a conscience que la majorité du peuple n’est pas derrière lui. Pour moi, cette transformation, c’est comme ci, le palais est, une fois de plus, incendié.
    Ce lieu historique est une partie de la construction de mon identité. Avec un coliseum, et en plus, pour des raisons futiles, je ne supporte pas que ma ville, mon identité, mes raçines et notre histoire soient trafiqués.
    Beaucoup de problèmes pourraient apparaitre à cause de ce coliseum, à part les problèmes d’environnement et de sécurité; il y aura des problèmes liés aux origines.

    Francis Turbo par exemple avait insisté que ce palais s’appelle : Le palais de Tananarive, ce qui veut dire que 1) Dans les provinces, il y a d’autres palais, sous-entend concurrents ou équivalents. 2) ce palais n’est que celui de Tananarive, ce n’est pas si important que ça.

    Ce que ce comédien ne sait pas, c’est comment ces mots là frappent les oreilles des gens . On ne réagit pas de la même façon selon, la culture et l’origine de chacun. D’ailleurs, un sujet interdit à Madagascar.
    Francis Turbo affirmait également qu’il faisait partie du comité scientifique que l’état a consulté pour la construction de ce coliseum….. Que des nouvelles qui nous surprennent.

    Ce coliseum n’a pas sa place dans la cour du palais, et les soi-disant scientifique consultés par les dirigeants, donnez-nous leurs noms, leurs domaines de compétence, leurs points de vue; et le contenu de la consultation. Qui a dit oui et pourquoi ?, et qui a dit non et pourquoi…
    La réalité c’est que nos dirigeants nous prennent vraiment pour des moutons…..

  14. @XXL Je suis totalement d’accord avec vous. Je suis choquée qu’un tel « article » puisse être publié dans un journal aussi sérieux!

  15. Comment peut on écrire une telle bêtise sans aucune preuve juste pour ennerver l opinion publique… le sujet est sensible ce n est pas le moment. La presse est libre mais il y a normalement un comité de rédaction sui devrait censurer de telles conneries…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.